Heroes
Les sondagesSondages Les BlogsBlogs Liste des HérosListe des Héros ConnexionConnexion Carte des membresCarte des membres S'enregistrerS'enregistrer
Mohinder Suresh
Aller a la page 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivante
Voir les nouveaux messages depuis votre derniere visite
http://www.heroes-france.com/forum/sujet_51.htm
Héros Message
Nathan
Nathan is Back
heroesRédacteurs

Inscrit le: 28 Déc 2006
Messages: 13355
Localisation: Permanence électorale

Posté le: Lun 30 Oct 2006 13:37 Sujet: Mohinder Suresh
Répondre en citant

Mohinder Suresh

http://www.heroes-france.com/images/personnages/rubrique/mohinder-suresh.jpg


"I've used these theories... The map, Sylar, all of it. Just to validate a relationship that ended a long time ago."
"J'ai utilisé ces théories... La carte, Sylar, tout.
Et cela dans le seul but de donner un sens à ce lien qui s'est brisé il y a longtemps déjà."


Mohinder Suresh : Fils du professeur indien Chandra Suresh. Mohinder essaie de poursuivre les recherches que son père a abandonnées en mourant, et fait des découvertes intéressantes. Il cherche à repérer et répertorier toutes les personnes "évoluées" existantes pour pouvoir les contacter et comprendre le phénomène.


Fiche
Nom : Mohinder Suresh
Interprète : Sendhil Ramamurthy
Première Apparition : Genesis
Âge : 8 avril 1974
Localisation : Chennai, Inde / Brooklyn, NY
Profession : Ancien professeur en génétique à l'université de Madras à Chennai, Inde. Actuellement chauffeur de taxi à NY
Parents / Associés : Chandra Suresh (père), Mme Suresh (mère), Shanti Suresh (soeur, décédée), Mira Shenoy (Ancienne fiancée et collègue), Eden McCain (voisine), et Maya Herrera
Pouvoir : aucun à l'origine. La super force depuis la saison 3.


Le personnage en détails
(Attention : spoilers )

Voir également :
Mohinder Saison 2
Mohinder Saison 3


Mohinder Suresh a repris la chaire de professeur en génétique à l'université de Madras à Chennai en Inde. Son père Chandra Suresh avait abandonné son professorat pour poursuivre ses recherches sur des théories jugées radicales par ses pairs. Il était devenu un sujet de railleries à l'université. Après la mort mystérieuse de son père, Mohinder soupçonne un assassinat. Le mobile étant ses recherches et son projet de les poursuivre à New York. Avant de s'y rendre, Mohinder visite l'appartement de son père, il tombe sur un intrus dont il échappe in extremis. Cet événement le conforte dans l'idée que son père a été tué ( Genesis).

Photo 2413


Arrivé à Brooklyn, il loue l'ancien appartement de son père, celui-ci a été pillé. Il fait le taxi et rencontre tout à fait par hasard Peter Petrelli qu'il prend comme client. Ils partagent une courte conversation banale sans se douter qu'ils se rencontreront de nouveau ni de l'impact que cela aura dans leurs vies respectives.

Plus tard, il conduit un mystérieux individu à l'aéroport, ce dernier pose beaucoup de questions sur son nom et puis finalement sur son père. Effrayé Mohinder arrête le taxi et s'enfuit. Il est révélé que ce mystérieux individu est Mr Bennet, l'intrus sur lequel Mohinder était tombé dans l'appartement de son père en Inde. Comme si cela n'était pas suffisant, quelques jours plus tard en rentrant chez lui, Mohinder tombe sur un individu patibulaire se faisant passer pour un exterminateur de cafards, l'homme est armé. Ils se battent mais l'inconnu prend la fuite après l'intervention d'une jeune femme qui réussit à lui prendre son arme. La jeune femme se présente. Elle s'appelle Eden McCain, elle connaissait son père Chandra et n'était pas au courant du décès de ce dernier (Don’t Look Back).

Avec l'aide d'Eden, Mohinder cherche des indices qui lui permettraient de trouver le meurtrier de son père. En remettant le lézard de Chandra dans sa cage, Eden découvre un memory stick. Ce périphérique semble contenir toutes les recherches de Chandra Suresh, ainsi qu'un programme permettant de trouver les individus ayant des aptitudes sortant de l'ordinaire.

Photo 3827


Mohinder découvre aussi sur le répondeur automatique de son père l'enregistrement d'une étrange conversation entre lui et un certain Sylar.

Assis devant son ordinateur portable, Mohinder peine à comprendre le programme de son père. Frustré, n'arrivant pas à déchiffrer le code, il repousse l'ordinateur ce qui fait apparaître un compartiment caché, là il trouve le journal de son père Chandra. Ce journal contient des renseignements sur différentes personnes ainsi qu'une carte les situant dans le monde. C'est une liste de noms regroupant des individus que le père de Mohinder suspecte de posséder des aptitudes hors du commun. A la fin du livre est noté le nom de Sylar avec son adresse ainsi qu'une clé. Eden et Mohinder se rendent à l'adresse indiquée, la clé n'ouvre pas la porte. Mais Mohinder est trop curieux et décide d'entrer par effraction malgré l'insistance d'Eden de quitter les lieux. L'appartement est sale et semble laissé à l'abandon mais en fouillant Mohinder trouve une chambre secrète. Elle contient des copies des recherches de son père, il retrouve aussi la carte mais celle-ci répertorie plus de noms. Un mur est maculé de sang avec les inscriptions "Forgive me. Sins" / "Pardonnez-moi. Péchés". Ils vont prévenir la police mais lorsqu'ils y retournent, l'appartement et vide et nettoyé (One Giant Leap). Toutefois, Mohinder se rappelle avoir vu la photo de Nathan Petrelli(candidat au Congrès et frère de Peter Petrelli) et décide d'aller le prévenir du danger. Nathan Petrelli ignore Mohinder et ses gardes du corps ont vite fait de l'évincer (Collision).

Déçu de ne pouvoir donner un sens aux recherches de son père, Mohinder décide de rentrer en Inde. Peu avant de plier bagages, Peter Petrelli lui rend visite. Peter avoue à Mohinder qu'il pense être l'un des individus dont son père parle dans son ouvrage : Advancing Evolution. Il décrit son pouvoir (l'empathie) mais Mohinder reste très sceptique. Peter prend l'initiative de lui faire rencontrer Isaac Mendez dont le pouvoir est de dessiner l'avenir, mais ils ne le trouvent pas chez lui.

Sur le chemin du retour, dans le métro, Mohinder est convaincu que Peter Petrelli est fou, surtout après que ce dernier tente de lui expliquer qu'il y a juste un instant le temps s'est arrêté et qu'il a rencontré un certain Hiro Nakamura, venu du futur pour lui transmettre le message suivant : "Save the Cheerleader, Save the World" / "Sauve la Pom-Pom Girl, Sauve le Monde" (Hiros).

C'en est trop pour Mohinder qui décide finalement de repartir en Inde. Avant de partir, Eden et Mohinder s'embrassent et celle-ci lui dit qu'elle est convaincue qu'il sera vite de retour. Mais ce qu'il ne sait pas c'est qu'Eden en réalité l'espionne pour le compte de Mr Bennet comme elle surveillait déjà son père.

Une fois rentré an Inde, Mohinder disperse les cendres de son père lors d'une cérémonie. Il reprend sa place au sein de l'Université. Là il est confronté à son ex-fiancée Mira Shenoy lui proposant une place dans son équipe de chercheurs travaillant sur la génétique. En échange, elle lui demande de rejeter les théories de son père (Better Halves).

Mais Mohinder est tout à coup submergé par des rêves étranges faisant référence au passé. Tous ces rêves ont en commun l'apparition d'un enfant, Sanjog Iyer. Celui-ci à la capacité d'entrer dans les rêves des gens et leur montrer le chemin à suivre, il est une sorte de guide spirituel. Les rêves lui apprennent qu'il avait une soeur aînée, Shanti, morte en bas âge. Elle est décédée à la suite d'une anomalie génétique lorsque Mohinder n'avait que 2 ans. Sa mère lui confie qu'elle et son père pensaient que Shanti était spéciale, elle a probablement montré les signes d'une aptitude sortant de l'ordinaire avant de mourir (Seven Minutes to Midnight).

Son père était déterminé à découvrir ce qui a emporté sa fille, retrouver l'origine de cette anomalie génétique. Cette obsession l'éloigna de son fils Mohinder jusqu'à la rupture totale au moment où il décida de quitter sa famille pour poursuivre ces théories "ridicules" en Amérique. Chandra pensait y avoir trouvé le premier humain "évolué", son Patient Zéro (Six Months Ago).

Les rêves lui révèlent que son père a bien été assassiné. Les apparitions de Sanjog Iyer l'intriguent et il décide de le retrouver comprenant que la clé, découverte dans le journal de son père, est un indice. Finalement il rencontre Sanjoh et celui-ci l'aide à trouver le mot de passe pour entrer dans le programme de son père. Le mot de passe est "Shanti". Le programme contient une liste de toutes les personnes "évoluées" que son père a réussi à répertorier jusqu'à sa mort (Homecoming).

Mohinder décide de rentrer aux États-Unis afin de localiser ces individus. Peu après son retour, il reçoit un coup de fil, très mystérieux, d'Eden lui annonçant qu'elle a retrouvé l'assassin de son père et qu'elle allait arranger les choses. Un peu plus tard, il apprend qu'Eden McCain est décédée (Fallout).

Mohinder essaye de faire comprendre que les gens sur la liste courent un risque. Il veut les prévenir du danger que constitue Sylar. Plus tard, il se fait surprendre par M. Bennet qui s’est mystérieusement introduit dans son domicile. Bennet vient demander à Mohinder de travailler avec lui, ensemble ils formeraient une équipe capable de contrôler les pouvoirs des gens… Mohinder, lucide, décline la proposition. Pour rien au monde, souhaiterait-il s’associer à Bennet (Godsend).

Photo 3761


Il reçoit la visite de Nathan Petrelli, ce dernier est à la recherche de son frère Peter qui a disparu après avoir été pendant deux semaines dans un coma profond. Mohinder accepte de l'aider à le retrouver. Il pense pouvoir aider Peter à contrôler son aptitude et envisage même l'hypothèse de découvrir un moyen d'inhiber son pouvoir s'il le souhaite. Ensemble, ils retrouvent Peter chez lui en train de faire son sac. Nathan propose à Peter de rester, pour qu’ensemble, avec Mohinder, ils parviennent à trouver une solution. Peter profite d’un instant d'inattention de leur part pour quitter l’appartement. Nathan essaie de le rattraper mais en vain (The Fix).

Photo 3722


Mohinder essaye désespérément de contacter les personnes qui sont sur la liste de son père. Il laisse des messages, essayant de convaincre les gens du bien fondé de ses appels, mais les réponses sont négatives. Néanmoins, une personne lui laisse un message, un certain Zane Taylor de Virginia Beach dans l’État de Virginie. Il semble effrayé et attend avec impatience l'arrivée de Mohinder. Malheureusement Sylar est sur ses traces. En effet, Zane est le dernier nom de la liste du Dr Chandra Suresh qu'il possède (Graphic Novel Chapter 20 : Route mortelle).

Zane attendant Mohinder ouvre sa porte à Sylar sans crainte, ce dernier en profite, le tue et lui vole son pouvoir (liquéfaction du métal). Quelques temps plus tard, Mohinder sonne à la porte, Sylar va l’accueillir en se faisant passer pour Zane.

Photo 3665


Mohinder est surpris de voir Zane/Sylar si serein, cela contraste avec l'angoisse qui perçait dans le message qu'il avait laissé sur le répondeur. Sylar explique que c’est vrai qu’il a eu comme une révélation ce matin même, où il comprenait qu’il fallait accepter son pouvoir, un peu comme le destin. Mohinder se veut encore plus rassurant en lui disant qu’il est important de ne pas renier son pouvoir, que c’est une partie intégrante de son être. Le généticien demande alors a Sylar comment il contrôle son pouvoir : c’est comme apprendre à faire du vélo… ensuite il lui demande s’il peut prendre un échantillon d’ADN pour l’analyser, il suffit juste de frotter une petite tige contre l’intérieur de sa bouche. Sylar part dans la cuisine, en prétextant que l’eau est en train de bouillir pour le thé. On voit alors le cadavre du vrai Zane Taylor allongé sans vie, le crâne découpé, comme sur les précédentes victimes. Sylar met alors la tige dans la bouche de l’homme mort et la frotte contre sa joue… il donne l’ADN à Mohinder.

Les deux hommes poursuivent leur discussion sur les pouvoirs, il en arrivent à discuter du nombre de personnes en possédant. Peut être des centaines de milliers indique Mohinder, qui avoue n’être qu’au début de ses recherches et que Zane est le premier qui ait daigné faire suite à son appel. Sylar, se faisant toujours passé pour Zane propose alors à Mohinder de l’aider dans sa quête. A deux, ce serait plus efficace… (Distractions)

Avec l'aide de Mohinder, Sylar rencontre Dale Smither, une femme à forte personnalité qui à le don d'avoir une ouïe très fine. Elle s'accommode très bien de son pouvoir, qu'elle maîtrise à la perfection. Mohinder ne se rend pas du tout compte de la duplicité de Sylar et ce qui est inévitable se produit... Sylar tue Dale est rajoute son aptitude à sa collection.

Photo 3640


Le lendemain matin, Mohinder retrouve le corps sans vie de Dale Smither, choqué par l'horreur du crime, il comprend que Sylar en est l'auteur et que ce dernier est libre et dans la nature. Mais il est loin de s'imaginer que son partenaire Zane est le même homme : l'assassin de son père, Sylar!!! (Unexpected)

Ils retournent dans l’appartement de Mohinder, à New York, après avoir roulé toute la nuit. Mohinder montre à Sylar la liste des personnes possédant des capacités, ne semblant toujours pas se douter que « Zane Taylor » est en fait Sylar. Celui-ci offre au généticien de l’aider à chercher ces autres personnes pour les avertir que le tueur Sylar est à leur recherche. Mohinder finit par accepter et, pendant qu’il prépare du thé, Sylar appelle Isaac Mendez mais sa ligne est occupée.

Photo 3605


Mohinder offre du Chi à Sylar, un mélange spécial que son père a ramené d’Inde, mais sans goutter lui-même à sa tasse. Sylar demande quelle personne ils vont appeler ensuite mais Mohinder répond : « Personne. Je vous ai déjà, Mr Sylar ». Celui-ci est surpris mais, avant qu’il puisse réagir, il réalise que le breuvage était drogué et il sombre dans l’inconscience.

Lorsqu’il reprend ses esprits, il constate qu’il est enchaîné sur une chaise. Il ne sent plus ses doigts. Mohinder lui explique qu’il lui a donné du curare, qui cause la paralysie du cerveau, et il ne peut donc contrôler ses pouvoirs. Sylar rétorque qu’il n’est pas celui qu’il croit mais Mohinder réplique : « Tu es l’homme qui a tué mon père ! » Il lui révèle qu’il est au courant de son identité car il a vu un article de journal sur la mort de Zane, qui a été tué trois jours plus tôt, le jour où Mohinder rencontra Sylar.

Mohinder parle sur un ton coléreux. Il dit à Sylar qu’il pense qu’il a du se croire très malin en lui donnant l’ADN de Zane. Il ajoute : « Tu es un parasite ». Il lui reproche aussi d’avoir tué son père et ruiné son travail. Puis il le torture en provoquant du son près de lui, Sylar entendant beaucoup plus fort depuis qu’il a récupéré le pouvoir de Dale, ce qui lui occasionne de la douleur. Mohinder le force ainsi à dire son véritable nom.

Mohinder va ensuite chercher un revolver dans son bureau en disant à Sylar qu’il n’y a qu’une chose à faire avec les parasites, les tuer. Celui-ci essaye de l’énerver en lui disant que son père s'était confié à lui, pendant qu’il faisait leurs expérimentations, et qu’il lui a dit des choses, comme sur sa sœur Shanti, qu’il ne pouvait pas dire à son propre fils à cause de la sensibilité de celui-ci. Il continue en disant : « C’est pourquoi il m’a laissé faire. Tu étais toujours en train de chercher son approbation. Je fournissais des stimulations, et il a renoncé à toi, mais il m’adorait. Qui est le vrai parasite ici ? »

Mohinder réfléchit un bref instant et répond à Sylar qu’il a raison. Son père voulait des réponses et il le considérait comme le Patient Zéro, qui avait été la matrice pour créer sa formule. Il décide de lui prélever un échantillon de son liquide céphalorachidien et il ajoute que ça va faire mal. « Tu vas finalement finir par faire le bien avant de mourir », laisse-t-il tomber en commençant son prélèvement, ce qui cause une nouvelle douleur à Sylar.

Puis Mohinder entre les données dans son ordinateur et comprend que les 4 gènes sont la réponse. Il va pouvoir faire une nouvelle liste, trouver et sauver ces gens. Sylar lui demande alors ce qu’il en est de lui et s’il ne mérite pas d’être sauvé aussi. Puis il s’emporte et il lui demande de lui donner la liste pour qu’il puisse se faire les dents sur tous ces gens. Il ajoute qu’il est une évolution naturelle et que l’évolution fait partie de la nature.

Mohinder réplique que ce qu’il fait, ce n’est pas la nature mais du meurtre et que lui va se venger. Il met alors en joue Sylar et lui tire dessus avec son revolver. Mais, avec horreur, il voit la balle se figer en l’air, juste avant d’atteindre la tête du tueur. Sylar défait ses liens par la télékinésie et s’avance vers Mohinder, lui disant qu’il va peut être faire quelque chose de bien avant de mourir et mentionne la liste.

Plus tard, Peter Petrelli entre dans l’appartement de Mohinder, qui est plongé dans l’obscurité. Il appelle Mohinder puis il découvre celui-ci qui est « scotché » au plafond par la télékinésie. Faible et perdant du sang, Mohinder parvient à murmurer « Sylar » mais son avertissement vient trop tard. Sylar attaque Peter qu’il bloque contre un mur grâce à sa télékinésie et il commence à lui ouvrir le front (Parasite).

Photo 3593


Mais la coupure faite par Sylar se cicatrise aussitôt, étonnant celui-ci. Peter parvient à desserrer la prise et lance son adversaire au milieu de la pièce. L’étreinte sur Mohinder se relâche également et celui-ci tombe sur le sol. Peter devient invisible. Mais Sylar projette dans toute la pièce des fragments de verre et l’un d’eux atteint Peter derrière la tête. Il s’écroule sur le sol, mort, et redevient visible. Sylar s’approche de lui mais Mohinder, profitant de l’inattention du tueur, lance un grand tableau sur Sylar et le choc assomme celui-ci.

Mohinder prend le corps de Peter, ramasse son ordinateur, et amène le cadavre du jeune homme au domicile de sa mère, Angela Petrelli. Il est désolé de lui apprendre que son fils est mort. Angela lui demande brusquement de partir et il quitte la maison. Revenu à son domicile, il appelle la Compagnie, voulant parler à Bennet. C’est Mr Thompson qui arrive à la place et qui lui explique que Bennet ne travaille plus pour la Compagnie. Mohinder s’en veut car il se sent responsable de la mort de Peter; c’est en voulant venir le voir que celui-ci a été tué. Thompson lui dit qu’ils ont les mêmes priorités et que la meilleure façon d’arrêter Sylar est de travailler ensemble (.07%).

Plus tard, Mohinder reçoit un coup de fil de Sylar qui l’appelle au sujet de la destruction de New York. Il a dessiné la destruction future de la ville et il veut de l’aide car il pense qu’il va commettre un massacre. Il n’a rien à gagner à ce que tous ces gens, sans pouvoirs, meurent. Tout en lui parlant, Mohinder appelle la police sur son portable mais, grâce à son ouie à présent sur-développée, Sylar entend l’appel et raccroche.

Mohinder rencontre Thompson sur la Kirby Plaza. Celui-ci veut toujours le convaincre de travailler avec eux. Mohinder rétorque que pour lui, ils sont une bande de gens sans foi ni loi, mais que ce sont eux qui vont travailler pour lui et pour arrêter Sylar. Thompson lui demande pourquoi il ferait ça et Mohinder explique que depuis le début ils surveillent son père et lui parce qu’ils veulent sa formule. Thompson l’emmène dans le laboratoire que la Compagnie possède dans un immeuble de la Kirby Plaza.

Il veut lui présenter une enfant, Molly Walker, dont les parents ont été tués par Sylar, et qui est malade. Mohinder dit qu’il est généticien et qu’il ne peut rien faire pour elle. Mais Thompson lui apprend qu’elle souffre d’un virus très rare, qui détruit son système nerveux et l’empêche d’utiliser son pouvoir. Un seul cas avait été répertorié jusque là, en 1974, une jeune indienne du nom de Shanti. Mohinder pense qu’il essaye de le manipuler et que seul compte d’arrêter Sylar. Thompson réplique que Molly est la seule personne capable de stopper celui-ci.

Mohinder rencontre Molly. Il lui fait une prise de sang et lui dit qu’elle peut arrêter Sylar. Molly dit que ce qu’elle sait faire, c’est penser à des gens et elle peut les localiser n’importe où dans le monde. Mais que son pouvoir ne marche plus.

Un peu plus tard, Mohinder s’énerve de ne pas trouver le remède pour Molly et il jette des dossiers de son père par terre. Molly arrive et l’aide à ramasser les papiers. Mohinder trouve une photo de sa sœur, c’est la première fois qu’il la voit. Il promet à Molly qu’il va l’aider. La petite fille lui donne un dessin qu’elle a fait, une étoile, qui doit le protéger du boogeyman, comme elle surnomme Sylar.

Mohinder finit par réaliser que son sang contient des anticorps qui peuvent soigner Molly et qu’il est lui-même le remède. Il dit à Molly qu’il est né trop tard pour sauver sa sœur, mais qu’il n’est pas trop tard pour la sauver, elle (The Hard Part).

Mohinder l’informe plus tard des progrès de son traitement et la petite fille se révèle même en meilleure santé qu’il le pensait car elle propose d’utiliser son pouvoir pour localiser son autre héros (le policier qui l’a sauvée du boogeyman).

Photo 16723


Mohinder lui demande si elle peut trouver le boogeyman pour qu’il puisse l’arrêter puisqu’elle va mieux maintenant. Mais Thompson arrive à ce moment là dans la pièce et dit à Mohinder qu’ils ont d’autres priorités pour l’instant. Un hélicoptère va venir les chercher et les conduire en lieu sur.

Un peu plus tard, Mohinder voit, sur des écrans de TV qui sont dans le laboratoire, Matt Parkman (dont il ignore qu’il est le policier dont parlait Molly) et Bennet qui viennent de tuer Thompson et s’approchent de la pièce où ils se trouvent. Bennet ouvre la porte et entre. Ils vont jusqu’à la chambre de Molly qui s’est cachée derrière son lit. Bennet est surprit, il ne s’attendait pas à ce que le nouveau système de pistage de la Compagnie soit une petite fille. Comme Matt regarde l’enfant, Mohinder surgit derrière lui et l’assomme. Puis il met en joue Bennet qui menace Molly avec son revolver. Celui-ci veut tuer l’enfant car il pense que, sans elle, sa fille Claire et les autres héros seront enfin libres, et plus traqués par la Compagnie (Landslide ).

Molly, qui s’est réfugiée derrière son lit, aperçoit Matt à terre et le reconnaît. Celui-ci émerge de son inconscience et reconnaît aussi la fillette. Matt se relève et dit qu’il lui avait promis de la protéger et que personne ne lui fera du mal. Bennet finit par baisser son arme.

Mohinder et Bennet traînent le corps de Thompson, pour le dissimuler et éviter d’attirer l’attention de la sécurité. Mais les deux hommes sont toujours en désaccord et Mohinder lui dit que Molly lui importe beaucoup car ce sont ses anticorps qui lui ont sauvé la vie et il est responsable d’elle maintenant. Matt les interrompt à ce moment là car Molly se sent mal.

Mohinder lui fait une transfusion de sang. Bennet s’impatiente un peu et demande quand elle ira mieux car la ville est en danger et Sylar est dehors. Molly se réveille à ce moment et leur dit qu’elle peut retrouver le boogeyman maintenant. En même temps, elle leur explique aussi qu’il y a quelqu’un de pire que celui-ci, quelqu’un qui peut la voir. Elle localise Sylar dans le loft d’Isaac et Matt décide d’aller l’arrêter, malgré l’avis contraire de Bennet. Celui-ci part de son côté à la recherche de Peter Petrelli, le seul selon lui d’assez fort pour stopper Sylar.

Arrivé au loft d’Isaac, Matt constate que celui-ci ne se trouve plus sur les lieux et comprend qu’il se rend sur la Kirby Plaza. Il appelle Mohinder et lui explique la situation. Celui-ci en informe Molly mais la petite fille lui dit que Sylar est déjà là. Mohinder décide de quitter les lieux aussitôt avec Molly. Près des ascenseurs, ils découvrent D.L. Hawkins, assis contre un des murs et sérieusement blessé. Mohinder lui donne quelques soins médicaux comme Molly surveille autour d’elle et lui dit que les gardes de sécurité arrivent. La femme et le fils de D.L., Niki Sanders et Micah, apparaissent à ce moment là. Les gardes de sécurité ne sont plus très loin. Grâce à son pouvoir, Micah peut faire redémarrer l’ascenseur et ils descendent tous vers la sortie.

Comme ils débouchent sur la Kirby Plaza, Mohinder aperçoit Matt, allongé sur le sol, gravement blessé de plusieurs balles, et essaye de le soigner.

Il assiste au combat entre Sylar et Peter. Puis Hiro Nakamura surgit et transperce Sylar de son sabre. Celui-ci s’écroule sur le sol mais il a le temps de projeter Hiro au loin contre un des immeubles environnants. Les mains de Peter commencent à luire et il ne peut plus contrôler le pouvoir nucléaire qu’il tient de Ted Sprague. Il risque d’exploser et de détruire New York. À ce moment là, Nathan Petrelli arrive en volant et se pose sur la Kirby Plaza, sous le regard de tous les protagonistes. Il prend Peter dans ses bras et s’envole avec lui. Un peu après, une explosion se produit au loin, éclairant la nuit.

Photo 3988


Un peu plus tard, Mohinder et Molly regardent Matt être emmené dans une ambulance (How To Stop An Exploding Man).

Dans le Graphic Novel en deux parties, Blackout, Mohinder recherche de l’argent pour financer ses recherches mais il se heurte à des refus, ses théories sur des personnages ayant des pouvoirs paraissant trop farfelues. Il rencontre un directeur d’hôpital et discute avec lui mais celui-ci lui demande s’il a rencontré une personne qui peut faire revenir les morts. Son problème actuel, c’est qu’il y a beaucoup de pannes d’électricité dans son hôpital et beaucoup de patients meurent. Mohinder rencontre un des patients, qui présente les mêmes symptômes que sa sœur Shanti, et lui fait une transfusion de son sang pour le sauver. Mais cela ne semble pas fonctionner. Quelques minutes plus tard cependant, il y a une panne d’électricité et le corps du patient est traversé par des décharges électriques (Blackout – Part. I).

Mohinder comprend que le patient n’a pas le virus Shanti mais que c’est son pouvoir qui provoque ses souffrances. Mohinder lui dit qu’il veut le sortir de l’hôpital et qu’il doit apprendre à contrôler son pouvoir même si le jeune homme hésite car il pense qu’il est un meurtrier, même involontairement. Un agent de la Compagnie cherche à les arrêter mais ils parviennent à s’enfuir. Plus loin, hors de la ville, Mohinder donne un sac avec des provisions au jeune homme et lui dit de trouver un endroit isolé où il ne causera plus de dommages. Avant qu’il s’en aille, Mohinder lui offre un exemplaire du livre de son père, Activating Evolution (Blackout – Part. II).


Notes

- Le directeur de casting Jason La Padura a déclaré dans un entretien (Interview La Padura Wiki Heroes) qu’à l’origine le personnage de Mohinder Suresh était un homme d’une cinquantaine d’années. Cependant, après avoir vu Sendhil Ramamurthy en audition, les producteurs ont décidé de modifier le personnage pour qu’il corresponde à l’âge de l’acteur.

- Mohinder parle un peu le français comme on le voit dans Lizards alors qu’il se trouve en Haïti.

- Après la mort de son père, c’est Mohinder qui a reprit le site Activating Evolution et s’en occupe.


Rédaction : Jim Profit et Nathan © Heroes-france.com


http://img255.imageshack.us/img255/2599/bannatecopyal7.jpg

Votez Petrelli !
Membre fondateur du C.S.N.P., Le Comité de Soutien de Nathan Petrelli.
Revenir en haut de page Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur CSNP
Nathan
Nathan is Back
heroesRédacteurs

Inscrit le: 28 Déc 2006
Messages: 13355
Localisation: Permanence électorale

Posté le: Mar 31 Oct 2006 19:55 Sujet: Mohinder Suresh
Répondre en citant

Saison 2


Mohinder donne une conférence au Caire sur les êtres humains évolués qui sont menacés par un fléau qui risque de les exterminer tous, empêchant l’humanité de connaître un nouveau stade d’évolution. Il termine et les lumières reviennent. Il y a juste quelques personnes dans la salle. Un inconnu est arrivé juste avant qu’il finisse sa conférence.


Photo 10959


Dans les escaliers, l’homme, qui s’appelle Bob, rattrape Mohinder et sollicite un autographe en lui disant que son père aurait été fier de lui. Il ajoute : « Sans parler de votre sœur ». Mohinder le saisit par le col de sa veste et le plaque contre le mur. Bob lui dit qu’il ne lui veut aucun mal et Mohinder veut savoir qui il est. Il sait qu’il venu à ses trois dernières conférences. Il lui demande aussi si c’est la Compagnie qui l’a envoyé pour le traquer. L’homme répond qu’il a l’intention de lui proposer un travail de la plus haute importance. « Non, merci, on m’a déjà fait le coup », répond Mohinder en s’en allant. Ça se finit toujours très mal ».

L’inconnu le rattrape dans les escaliers et lui dit qu’il ne finira jamais ça tout seul. « Vous êtes isolé », ajoute-t-il. « Personne ne croit en leur existence. J’ai trouvé le livre de votre père dans la rubrique Parapsychologie, entre les bouquins sur l’hypnose et les histoires de capsules spatiales. À leurs yeux, vous êtes un charlatan ». Il lui dit que s’il veut vraiment sauver le monde, il doit accepter de prendre un verre avec lui.

Mohinder et Bob se retrouvent dans un restaurant de la ville. Celui-ci lui explique que la Compagnie a été fondée il y a un peu plus de trente ans par un groupe de personnes unies par les mêmes idées, des personnes ordinaires dotées de capacités extraordinaires. Ils voulaient aider ceux qui étaient comme eux et retrouver leurs traces pour les aider. Une fois qu’ils les ont retrouvés, ils ont utilisé leur énergie pour qu’ils ne deviennent pas dangereux. « Alors quelques fois la mission consiste à leur expliquer dans les détails ce qu’ils sont capables de faire et leur apprendre à utiliser leurs pouvoirs pour le bien de l’humanité toute entière. Malheureusement il arrive parfois que la mission soit de les abattre. » Mohinder lui demande qui il est pour juger de la vie d’autrui. Bob lui fait remarquer que lui-même a voulu abattre à bout portant un dénommé Sylar. « Cet homme était un monstre », rétorque Mohinder. Bob constate que c’est pour ça qu’il voulait le tuer, pour le bien de tous. « Vous avez agit car il était moral et impératif de le faire pour protéger notre espèce ». Mohinder rétorque que ce n’est plus la peine d’épiloguer sur Sylar car aujourd’hui, il est mort.


Photo 10962


Bob relève qu’aujourd’hui, il a Molly et avec l’aide de Matt Parkman, il la protège. Il lui précise qu’ils ne veulent en aucune manière s’immiscer dans cet arrangement. Ils veulent l’aider et ils ont beaucoup à lui offrir pour lutter contre le fléau dont il parlait, contre la maladie qui a tué sa sœur Shanti. Il ajoute qu’ils ont les fonds pour ses recherches. Il lui demande s’il s’était posé la question de savoir si le virus mutait et contaminait la population entière.

Mohinder lui dit que ce genre de recherches coûte une fortune. « L’argent n’est pas un problème », répond Bob. Il prend une petite cuillère et la transforme en or à la surprise de Mohinder. « Disons que nous aussi, nous avons notre Fort Knox », dit Bob. Il demande alors à Mohinder s’il va les rejoindre et celui-ci réfléchit en regardant la cuillère.

Le soir, dans son hôtel, Mohinder appelle Bennet. Il lui dit qu’ils ont fini par mordre à l’hameçon et l’ont retrouvé au Caire. Ils l’ont embauché. Bennet est satisfait et lui dit qu’ensemble ils vont faire tomber la Compagnie (Four Months Later).

Mohinder revient à New York et se rend à Primatech Research, dans le bureau de Bob. Celui-ci lui demande si le jet privé lui a plu. Mohinder répond que s’il veut qu’il les aide, il faut qu’il ait accès à toutes leurs archives et à leur laboratoire. Bob est d’accord mais il lui dit que pour le moment il va devoir reprendre l’avion aussitôt car il a là son premier ordre de mission. Il lui apprend qu’ils ont un malade qui est peut être infecté par le virus Shanti, à Port-au-Prince, à Haïti. Il lui apprend que jusqu’à présent, ils n’avaient recensé que deux personnes qui avaient contracté ce virus, sa sœur Shanti, en 1974, et Molly Walker il y a quatre mois. Bob et Mohinder en arrivent à la conclusion que s’il y a bien un troisième cas, cela signifierait que le virus se propage. Mohinder reprend ses affaires et dit que si c’est le virus, il rapatrie immédiatement le patient. Avant qu’il quitte la pièce, Bob lui dit : « Jusqu’à preuve du contraire, le seul remède connu à ce jour à ce virus, c’est votre sang. Alors, essayez d’éviter de vous faire descendre ». Mohinder le regarde longuement puis s’en va.

Mohinder arrive à Port-au-Prince et se rend dans la maison du patient infecté. Il trouve l’homme allongé, dans son lit, malade. Il s’agit du Haïtien. Il lui dit qu’il est possible qu’il ait un virus extrêmement rare et c’est la raison de sa présence. Il peut l’aider et lui proposer un remède. Mais le malade répond qu’il ne lui a rien demandé. Mohinder lui fait remarquer que c’est sa seule chance de guérir. Le Haïtien fait : « Dieu m’a donné un pouvoir. J’ai mal utilisé cette force alors il me l’a retirée. À présent, je dois souffrir son jugement ».


Photo 11080


Mohinder répond qu’ils n’ont qu’à laisser Dieu décider. Il lui explique qu’il a pu contracter plusieurs virus et il ne peut en soigner qu’un seul, grâce à son sang. Si c’est celui-ci, alors leurs chemins se croisent. « C’est aussi un signe, ça, non ? », fait-il. « Un signe de quoi ? » demande le Haïtien. « Un signe que Dieu n’a pas renoncé à vous aider. Alors, mon ami, on vérifie si vous avez droit à la rédemption ? »

Après lui avoir injecté le vaccin, Mohinder vérifie ses progrès sur son ordinateur et constate que son sang est en train d’éliminer la charge virale. L’hypothèse qu’il avait bien contracté le virus Shanti se confirme donc. Le Haïtien lui dit qu’il a prié pour que son remède échoue. Mohinder constate que le virus, du fait de sa reproduction rapide, l’aurait tué en 24 h. Il ajoute qu’il doit l’emmener à ses supérieurs par avion pour qu’il soit mis en observation. Le Haïtien se lève et s’enquiert de ses employeurs. C’est une compagnie, répond Mohinder. « Bien sur, il y a toujours une Compagnie », rétorque Le Haïtien.

Mohinder regarde celui-ci puis soudainement voit Bob à sa place, qui lui demande où est passé son malade. Mohinder ne comprend pas et Bob lui dit que cela fait plusieurs heures qu’ils essayent de le joindre. Bob en déduit que si le Haïtien a pu lui effacer la mémoire, c’est qu’il est guéri et il félicite le généticien. Mohinder se dit désolé et Bob lui dit qu’il a réussi à éviter l’épidémie et qu’ils mettront cette erreur sur le compte de l’inexpérience.

Dans le Graphic Novel La Croisée des chemins, on voit comment Mohinder s’est mis d’accord avec le Haïtien pour que celui-ci retrouve Bennet à Costa Verde, en Californie.

Le soir, Mohinder rentre chez lui et il trouve Matt endormi à côté du lit de Molly. Il appelle ensuite Bennet, qui est à son nouveau travail, à Copy Kingdom. Celui-ci lui demande si son voyage a été fructueux et Mohinder répond qu’il devrait en avoir bientôt la réponse sous les yeux. Bennet veut être sur qu’il n’a éveillé aucun soupçon. Mohinder pense que c’est le cas mais qu’ils vont sans doute le surveiller de plus près à présent. Bennet lui dit de ne pas s’inquiéter et qu’il se charge de trouver les autres tableaux. Il se tourne et voit le Haïtien. Il dit à Mohinder qu’il a bien travaillé (Lizards).

Mohinder cherche ensuite une tasse dans un des placards de la cuisine lorsque Matt surgit dans la pièce, arme au poing, pensant que quelqu’un s’était introduit dans l’appartement. Il est étonné de voir son ami car il le croyait au Caire. Mohinder lui explique qu’il était parti, en fait, à Haïti. Son avion a atterrit il y a à peine deux heures et il poursuit en disant qu’il va travailler à leur domicile dorénavant. Il ajoute qu’il va pouvoir l’aider pour Molly. Matt est moins satisfait et répond qu’il va surtout pouvoir les espionner. Comme Mohinder le trouve de mauvaise humeur, Matt réplique que Molly est angoissée, qu’elle fait des cauchemars et qu’il ne peut pas veiller sur elle et lui en même temps. Mohinder rétorque qu’il n’a pas besoin de veiller sur lui. Mais Matt fait remarquer que la Compagnie l’a kidnappé, qu’il n’a pas pu lutter, et que, lui, est un professeur et pas James Bond. Il veut les battre à leur propre jeu mais il a affaire à forte partie. Matt laisse tomber : « Tu veux aider Molly ? Alors reste en vie ».


Photo 19682


À ce moment là, la petite fille court dans la cuisine et se jette dans les bras de Mohinder. Elle est très contente de le revoir et il lui apprend qu’il ne partira plus jamais et restera avec elle. Matt ne dit rien mais jette un long regard à son ami.

Plus tard, Mohinder a un rendez-vous avec Bob, dans l’ancien loft d’Isaac Mendez (voir aussi L’atelier de peinture d’Isaac Mendez). Il pose la question à Bob et celui répond qu’en effet, cela lui appartenait jusqu’à ce que Sylar
le tue. Mohinder en est très surpris car il l’ignorait. Bob reprend en disant que la Compagnie a acquis ce loft et fait beaucoup d’investissement en équipement dernier cri pour qu’il soit transformé en laboratoire.


Photo 19681


Il ajoute que c’est pour lui qu’ils l’ont construit et que l’ensemble de ses collaborateurs ont reçu l’ordre de veiller sur lui et d’anticiper le moindre de ses désirs. Mohinder fait valoir qu’il préfère travailler seul mais Bob réplique « Superviser vos travaux évitera des erreurs. Il en va de vos intérêts ». Il pose la main sur son épaule. « Je vous rappelle, mon cher, que vous êtes désormais des nôtres ».

Mohinder travaille dans le laboratoire en compagnie de Bob. Celui-ci s’absente un moment pour répondre à un appel téléphonique. Il en profite aussitôt pour appeler Bennet. Il lui apprend qu’ils sont en train de déménager les tableaux d’Isaac mais qu’il en reste encore quelques uns. Il lui explique aussi que c’était une très mauvaise idée et qu’il est surveillé en permanence. Bennet tente de le rassurer en lui disant que tant qu’il est en vie, il ne lui arrivera rien.

Mohinder lui dit qu’il y a un problème. Il lui envoie la photo du huitième tableau d’une série de huit, les autres ayant été déplacés. Bennet dit que la série de tableaux commence avec la mort de Kaito Nakamura et il se demande comment elle finit. « J’ai peur qu’elle finisse mal », réplique Mohinder. Le tableau représente Bennet, à terre, ayant reçu une balle dans l’œil (Kindred).


Photo 19625


Dans la nuit, Molly fait un nouveau cauchemar et se réveille en hurlant. Matt se précipite dans sa chambre et la serre dans ses bras. Mohinder les rejoint. Les deux hommes s’éloignent ensuite un peu et discutent. Matt dit à Mohinder que c’est de pire en pire mais qu’il n’arrive pas à entendre ce qu’elle a dans la tête. Ils ne savent pas quoi faire devant cette situation préoccupante. Mohinder revient près d’elle pour essayer de la calmer et Molly lui demande quand ces cauchemars vont s’arrêter. Mais celui-ci l’ignore. La petite fille essaye de se rendormir.

Le lendemain, après l’école, Mohinder et Molly rentrent chez eux. La petite fille se précipite dans les bras de Matt, heureuse de le voir. Celui-ci a une photo du groupe des fondateurs de la Compagnie et son père, Maury Parkman, se trouve dessus. Il leur dit qu’il a besoin de savoir où est son père. Comme Molly est étonnée, Matt répond qu’il est parti de la maison quand il avait 13 ans. Molly veut savoir si c’est un méchant et Matt lui explique que son père a volé beaucoup d’argent, à beaucoup de monde, et que lui-même travaille actuellement sur une affaire et il pense que son père est mêlé à quelque chose de très grave. Il voudrait lui parler et il aimerait que la petite fille le trouve. Molly est d’accord pour l’aider.

Elle commence à regarder la photo puis elle recule brusquement. Elle se met en colère et pousse la photo, disant qu’elle ne veut plus la voir. Mohinder lui demande ce qu’elle a et la petite fille supplie Matt de ne pas l’obliger à le chercher, « pas lui », précise-t-elle. Matt veut qu’elle s’explique et Molly répond que c’est l’homme qui la poursuit dans ses cauchemars. « C’est lui, l’homme des cauchemars», dit-elle.

La petite fille va ensuite se coucher et Mohinder vient la border. Puis il rejoint Matt et lui dit qu’elle a enfin réussi à se calmer. Son ami lui explique qu’il a vraiment besoin d’elle pour retrouver son père mais Mohinder réplique qu’il est hors de question qu’il le laisse faire. Matt lui montre la photo et lui dit qu’il y a déjà plusieurs personnes qui sont mortes. Il pense que son père est peut être la prochaine victime ou, même pire, que c’est, lui, le tueur et qu’il doit le retrouver vite. Mohinder répond qu’ils devraient aller voir ensemble Bob, qui est aussi sur la photo, mais Matt veut d’abord retrouver son père.

Mohinder reproche à Matt de vouloir qu’une fillette affronte son pire cauchemar mais Matt pense que c’est peut être ça qui va l’aider.

- Ho, alors, tout ça, ce serait pour rendre service à Molly, fait Mohinder. Parce qu’on dirait plutôt que t’essaie de faire payer à ton père de t’avoir abandonné quand tu étais petit !
- Et les problèmes de père, toi, tu t’y connais, lâche Matt.
- J’en connais un rayon, oui, admet Mohinder.

Molly, qui a entendu leur discussion, vient les retrouver et dit à Matt que pour lui, elle va le faire, ce qui soulage celui-ci. Elle commence à essayer de localiser Maury Parkman.


Photo 19606


Elle voit qu’il est à Philadelphie puis elle leur indique l’immeuble où il habite. La petite fille commence à paniquer et dit qu’il sent sa présence et qu’il s’approche d’elle. Mais Matt veut connaître le numéro de l’appartement et elle parvient à voir que c’est le 9. Matt lui demande alors de revenir avec eux mais elle n’y parvient pas. « Ça y est ! Il me voit ! » crie-t-elle. « Lâchez-moi ! Laissez-moi sortir ! » hurle-t-elle en devenant de plus en plus agitée. Elle regarde Matt, dit son nom, puis s’effondre inconsciente sur le canapé. Le policier la regarde, angoissée, et il entend télépathiquement qu’elle l’appelle au secours (The Kindness of Strangers).

Ils couchent Molly, toujours inconsciente, dans son lit. Matt est très inquiet. Il voudrait amener l’enfant à l’hôpital mais Mohinder répond qu’aucun hôpital ne pourra soigner ce qu’elle a. Matt s’en veut beaucoup car il pense que c’est peut être son père qui est la cause de son malaise. Mohinder lui dit qu’il doit retrouver celui-ci pour découvrir la vérité mais Matt hésite car cela fait 25 ans qu’il ne l’a plus revu. Puis il embrasse la petite fille et quitte l’appartement.

Plus tard, dans la journée, Mohinder appelle Bennet. Cela faisait des heures qu’il essayait de le joindre. Il lui explique qu’il est très inquiet pour Molly et qu’il ne sait plus quoi faire. Bennet lui conseille de l’amener à l’hôpital. « Et je leur dis quoi ? Qu’elle est prisonnière d’un cauchemar ? dit-il. Non, je préfère l’amener à la Compagnie. » Bennet lui enjoint de ne pas faire ça et le met en garde que c’est au moment où on leur confie ce qu’on a de plus cher au monde, qu’ils les tiennent. « Vous devez-vous rappeler dans quel camp vous êtes », fait-il. « Je suis dans son camp à elle », répond Mohinder en raccrochant.

Il conduit la fillette à Primatech Research et elle est installée dans une des chambres d’hôpital de l’établissement. Bob lui dit qu’ils vont faire tout ce qui est en leur pouvoir pour la sauver. Il ajoute qu’il vient d’apprendre qu’une autre personne aurait besoin de leur aide et ils ont besoin que Mohinder la leur ramène. Celui-ci est étonné qu’il le renvoie sur le terrain. Il ne veut pas y aller car Molly a besoin de lui. Mais Bob répond que la petite fille est leur cas prioritaire et qu’ils ont besoin de lui pour aider d’autres cas identiques. Il lui donne aussi un taser mais Mohinder n’est pas à l’aise pour aider les gens à coups de décharge électriques. Bob rétorque que les gens qu’ils aident n’ont pas toujours le contrôle de leurs pouvoirs.

A ce moment là, les sirènes retentissent et des employés médicaux crient. Mohinder va voir ce qui se passe et il se trouve face à Niki Sanders, qui fonce sur lui. Elle le projette violemment contre un mur. Puis elle s’en prend à Bob en l’étranglant contre un mur. Mohinder se relève et applique le taser sur la jeune femme, provoquant son inconscience.

Un peu plus tard, Bob et Mohinder se retrouvent dans la chambre de Niki où la jeune femme est attachée sur son lit. Bob dit à Niki que le Syndrome de Personnalités Multiples est difficile à traiter mais qu’il va l’aider. Mohinder les observe et, dès que Bob a quitté la pièce, il veut libérer la jeune femme de ses liens car il pense qu’elle est retenue prisonnière. Mais Niki explique à Mohinder qu’elle est venue ici de son plein gré car personne ne peut l’aider à l’exception de la Compagnie.

Ensuite Mohinder quitte New York et se rend à la Nouvelle-Orléans pour rencontrer la personne qui lui a été assignée pour sa prochaine mission, Monica Dawson. Il dit à la jeune femme qu’elle doit avoir beaucoup de questions au sujet de ses pouvoirs et que lui a des réponses (Fight or Flight).

Mohinder revient avec la jeune femme à Primatech Research. Dans le gymnase, il teste ses pouvoirs.


Photo 12375


La jeune fille lui demande si elle va pouvoir bientôt rentrer chez elle car ça fait des heures qu’elle s’entraîne. Elle veut savoir où elle est et Mohinder répond qu’ils sont à Hartsdale, dans les locaux d’une société privée dont le seul but est d’aider les gens comme elle. Mais il lui dit qu’elle est la première à avoir "une mémoire musculaire absorbante". Il ignore l’origine exacte de ces pouvoirs même s’il y a une source génétique. Comme ils discutent, Bob arrive. Il se présente et il lui dit que c’est lui qui dirige les opérations ici. Puis il demande à Mohinder de bien vouloir le suivre.

Ils se rendent dans le laboratoire et Bob lui demande s’il a pu établir une description précise des capacités de Monica et Mohinder répond qu’elle peut refaire n’importe quel mouvement, quel qu’il soit. Bob se tourne et prend un flacon dans une armoire vitrée. Mohinder en profite pour jeter un coup d’œil sur le dossier qu’il avait avec lui et qui porte le nom, Adam Monroe. Bob reprend en disant qu’ils verront si elle aura toujours ses pouvoirs lorsqu’elle aura une variante du virus Shanti dans le sang.

Mohinder est surpris et mécontent et lui reproche le fait qu’ils font des manipulations sur le virus. Bob rétorque que pour obtenir un nouveau vaccin la seule solution est d’utiliser le virus concerné. Il espère que le virus pourra inhiber toutes les capacités de Monica sans lui causer de mal. Mais Mohinder n’est pas d’accord car il risque de créer une souche incurable qui se transmettrait à l’ensemble de la population. Bob lui dit de penser aux nombres de victimes tuées par Gabriel Gray. Ils ont une responsabilité et doivent mettre un terme à certaines aptitudes. Le professeur réplique que Monica est une gentille jeune fille qui est très contente de ce qui lui arrive. « On n’a pas le droit de la priver de ses pouvoirs », tranche-t-il. « C’est pour le bien de l’humanité », fait Bob. « Donc, c’est un cobaye ? Vous voulez lui injecter ce produit à son insu ? » rétorque Mohinder en désaccord. « Ce n’est pas moi qui vais le faire, mais vous », répond-t-il en sortant de la pièce et en laissant Mohinder pensif.

Dans la chambre de Molly, il appelle Bennet et lui parle du virus, lui apprenant que c’est une souche dans laquelle ils ont introduit des mutations et qu’il ne veut pas l’injecter à Monica. HRG répond qu’il faudra pourtant courir ce risque.

- Mohinder : Les expériences sur cobayes humains, je m’y oppose.
- Bennet : Vous leur avez amené Molly, non ?
- Mohinder : C’est que je ne voyais aucune autre solution.
- Bennet : Écoutez, si vous refusez de suivre ces ordres, ils vous vireront et cela réduirait à néant tous les efforts que nous avons produits jusqu’à aujourd’hui, sans compter les risques que vous faîtes courir à Molly. Vous avez des principes, parfait, mais pour faire tomber la Compagnie, on doit parfois employer des méthodes pas très nettes. Je n’aimerais pas que vous me déceviez.

Bennet raccroche et Mohinder rejoint Monica dans une salle médicale. Il lui dit qu’il doit lui faire une piqûre. La jeune fille hésite car elle n’aime pas les piqûres puis accepte mais finalement Mohinder refuse de la lui faire. Il sort de la pièce.

Il rejoint Bob dans le laboratoire et lui dit qu’il refuse de le faire et de se servir de cobayes humains. Celui-ci rétorque, agacé, que si lui ne le fera pas, d’autres s’en chargeront et il a des réserves de virus. Mohinder prend alors un tabouret et le lance contre l’armoire de rangement où sont entreposés des dizaines de flacons. Il lance à Bob qu’il va prendre Molly et qu’il quitte la Compagnie.

Il se rend ensuite dans la chambre où repose la fillette endormie et l’embrasse sur le front.


Photo 12485


Bob vient lui présenter ses excuses et lui dit qu’il n’aurait pas du lui demander ça. Bob explique que dans sa précipitation à vouloir traiter le cas d’un individu extrêmement dangereux, il a perdu son sens des valeurs. Mohinder lui demande si cet individu est Adam Monroe et Bob reste surpris qu’il soit au courant. Il ajoute : « Vous êtes précieux à nos yeux, Dr Suresh. Et je ne parle pas seulement de vos connaissances et votre sang, mais aussi de votre intégrité. » Mohinder répond que Molly est encore souffrante sinon il l’aurait déjà emmenée. Il n’a aucune bonne raison, d’avoir confiance en Bob. Celui-ci répond que pour tous les deux l’enjeu est grand et il a décidé de le faire épauler par une tierce personne afin qu’il n’y ait plus de malentendu entre eux. Comme Bob veut avoir son avis, Mohinder répond qu’il n’a pas vraiment le choix visiblement.

Un peu plus tard, dans le gymnase, Mohinder regarde Niki venir vers lui. Elle lui apprend qu’elle va travailler un peu pour la Compagnie car elle leur doit beaucoup et qu’elle est sa nouvelle co-équipière. « Bob m’a dit que vous aviez eut des différends tous les deux et il m’a demandé de faire en sorte qu’il n’y ait plus de malentendus à l’avenir. Vous êtes d’accord, non ? » Mohinder la regarde, méditatif, sans répondre (The Line).

Bennet rappelle Mohinder alors que celui-ci est dans la chambre de Molly, auprès de l’enfant. Il lui demande s’ils lui ont donné une arme. Mais Mohinder ne répond pas et lui demande où il était passé car il faut qu’il lui parle. Bennet lui apprend qu’il se trouve en Ukraine et qu’il a trouvé les tableaux manquants de la série où il meurt à la fin. Un de ces tableaux représente Mohinder avec une arme de la Compagnie à la main.


Photo 19624


Le généticien répond qu’il n’a jamais eut d’arme. Bennet a du mal à y voir plus clair et il veut envoyer la photo des tableaux pour que celui-ci l’aide à comprendre le lien entre toutes les toiles. Mohinder refuse car il dit qu’ils lui ont imposé une co-équipière. Bennet rétorque que c’est la procédure habituelle. « Pas cette fois », tranche Mohinder qui lui explique qu’elle est là pour la surveiller à tout moment. Bennet lui dit que la vie de sa famille est en jeu mais Mohinder se demande si lui doit passer par les pertes et profits, et il conclut qu’il ne sait plus quelles sont les intentions exactes de Bennet.

A ce moment là, Niki apparaît sur le seuil de la porte et l’appelle. Mohinder raccroche et la jeune femme lui dit que Bob veut les voir. En allant voir celui-ci, ils discutent du nouveau statut de Niki. Elle lui dit que ce n’est pas elle qui a choisit et Mohinder constate : « Alors, vous l’admettez. Vous êtes un chien de garde ». Il regarde autour de lui et demande pourquoi les gens courent dans tous les sens. Bob arrive sur ces entrefaites et répond qu’il doit faire évacuer les lieux. Mohinder n’en comprend pas la raison et l’homme de la Compagnie réplique que ces messieurs vont le lui expliquer.

Il leur présente Matt et Nathan Petrelli, qui reviennent de Philadelphie. Mohinder est étonné de voir son ami car il pensait qu’il était parti retrouver son père. Le policier répond que c’est fait. Il lui apprend que c’est lui qui a agressé Angela Petrelli et qui a tué Kaito Nakamura, il les tue tous un par un. Il termine par dire qu’aujourd’hui, il veut tuer Bob.

Bob les amène dans son bureau et Mohinder demande à Matt comment il sait que son père va venir à Primatech Resarch. Mais Bob intervient et indique qu’ils viennent de retrouver la voiture de Maury Parkman abandonnée sur le bord de la route et que celui-ci est peut être déjà là.


Photo 12759


Matt veut emmener Bob ailleurs, en lieu sur, mais ce dernier remarque qu’il n’a rien pu faire pour protéger Angela Petrelli qui était sous sa garde. Il pense qu’il faut stopper Maury ici et tout de suite. Il a un plan pour cela. Mohinder doit préparer une seringue avec le virus Shanti et, pendant que Matt contrôlera la situation avec son pouvoir, il faudra injecter le virus à Maury.

Mohinder explique à Nathan, étonné d’entendre parler de ce virus, que celui-ci inhibe les capacités puis il dit à Bob qu’ils avaient décidé qu’ils ne s’en serviraient plus. Bob répond avec force que Maury est un tueur et qu’une fois qu’il lui aura fait une injection de ce virus, il pourra le soigner avec ses anticorps. Il n’est pas question de tuer qui que ce soit. Comme Nathan demande comment il compte faire, Maury ne se portant sûrement pas volontaire pour recevoir une injection, Niki dit qu’elle s’en chargera car elle sait être très persuasive.

Mohinder et Niki retournent au laboratoire. Il explique à la jeune femme que chaque seringue ne contient qu’une seule dose donc il ne doit pas y avoir de gâchis. Niki constate qu’il se méfie de Bob. Mohinder lui dit qu’il lui a demandé de le surveiller. La jeune femme répond qu’elle est venue de son plein gré et elle voudrait entendre sa version. Mohinder dit que Bob n’est pas très intègre, que le virus est mortel et qu’il se moque des conséquences. Niki remarque qu’il a les anticorps et qu’il n’y a aucun risque.


Photo 12766


Elle lui demande s’il a une autre solution à proposer, plus déontologique. Comme Mohinder ne répond pas, elle lui dit qu’elle a tué beaucoup de gens, que certains ont eut des morts affreuses, et qu’ils auraient pu lui injecter le virus mais qu’ils ne l’ont pas fait. Ils ont préféré la soigner pour qu’elle ait une chance de vivre et d’être auprès de son fils. Mohinder reste silencieux, réfléchissant à ce qu’elle vient de lui dire puis il se dirige vers le laboratoire. Comme Niki ne le suit pas, il revient la voir et lui demande si quelque chose ne va pas. La jeune femme l’accompagne.

Alors que Mohinder prépare le virus, dans son laboratoire, tout en discutant avec Niki, la jeune femme a une hallucination et voit son mari défunt, D.L. Hawkins Celui-ci lui dit que d’ici ce soir, elle va tuer tout le monde. Puis Bob entre dans la pièce et fait feu sur D.L., le tuant. Niki se précipite vers lui. Mohinder demande à la jeune femme ce qu’elle fait et à qui elle parle. Il s’agit en fait d’une hallucination créée par Maury Parkman. Il s’approche de la jeune femme et lui dit qu’elle parle seule et qu’ils devraient aller voir Bob. Mais la jeune femme se redresse et frappe violemment Mohinder, le projetant contre un mur. Il s’écroule inconscient. Puis elle prend la seringue et se dirige vers le bureau de Bob.

Mohinder a reprit connaissance. Il porte un pansement sur le nez suite au coup qu’il a reçu. Un peu plus tard, il tente de soigner Niki. Celle-ci, pour se libérer de l’emprise de Maury Parkman, s’est injectée le virus qui était destiné à ce dernier. Elle l’interroge pour savoir si sa blessure lui fait mal et il répond juste quand il respire. Elle lui demande aussi pardon pour ce qu’elle a fait. Mohinder réplique qu’elle n’y est pour rien car elle ne se contrôlait plus.

Il regarde son ordinateur et reste étonné. Les anticorps ne produisent pas d’effet et il constate que c’est une nouvelle souche du virus. Il a muté et il ne peut plus la guérir avec son sang. « Ça veut dire que je suis condamnée ? » demande Niki. Mohinder la regarde longuement, désolé, mais ne répond pas.

Il va ensuite trouver Bob dans son bureau. Il lui dit que cette souche est résistante. Bob lui dit qu’ils maintiendront Maury sous sédatif et ils détruiront tous les échantillons qui restent. Il lui tend un dossier et lui explique que c’est leur seule chance de sauver Niki. Ils ont reçu un rapport de police qui indiquait qu’une jeune fille s’est relevée d’une chute de quinze mètres sans une égratignure. Il poursuit en disant que cette jeune fille est Claire Bennet et que son père, Noah Bennet, qu’il connaît, fut leur collaborateur.

Mohinder dit qu’il sait de qui il s’agit mais qu’il doute que Bennet les laisse disposer de sa fille. Bob pose un revolver sur son bureau. Le généticien est surpris et demande si cela sous-entend qu’il faut le supprimer ? Bob répond qu’il ne faut pas négliger cette possibilité. Il lui tend le dossier d’Ivan Spector, leur collaborateur en Ukraine, le mentor de Bennet et son ami. Il poursuit en disant que Bennet l’a tué la veille. Il est sur que c’est Bennet car celui-ci a laissé ses empreintes. Selon lui, il commence à être négligent et perd le contrôle, ce qui signifie qu’il devient dangereux.

Mohinder hésite puis il dit à Bob qu’il est peut être temps qu’il lui fasse un aveu. Il lui révèle que cela fait un moment qu’il travaille avec Bennet pour faire tomber la Compagnie. Bob réfléchit puis lui demande pourquoi il choisit de lui apprendre cela aujourd’hui. Mohinder répond qu’il n’est plus sûr de rien, qui a raison et qui a tort. Il lui faut donc jouer cartes sur table.

Bob dit que la tempête gronde et que Claire est essentielle. Ses capacités régénératrices pourraient permettre de soigner le virus. Elle pourrait les aider à sauver Niki. « Cette fois-ci, je veux faire ce qui est juste dans l’intérêt de Niki », fait Mohinder. Il prend le revolver. « Dans l’intérêt de tous. » (Out of Time)

Plus tard, il retrouve Bob au bord de la piscine d’un hôtel de Costa Verde. Mohinder lui demande comment ils vont procéder et celui-ci lui répond qu’ils doivent aller vite : « On met la main sur Claire, on se débarrasse du père et on s’éclipse ». Le professeur lui demande si par se débarrasser, il entend tuer Bennet et Bob confirme que c’était un euphémisme. Mais Mohinder n’est pas d’accord sur le fait d’éliminer qui que ce soit. Il ajoute que sa seule motivation, c’est que le sang de Claire peut sauver Niki.


Photo 19684


Bob lui apprend qu’il sera associé à quelqu’un qui est plus dans l’action que lui. Il lui présente sa fille, Elle, qui est en train de bronzer sur une chaise longue. Mohinder est étonné que sa co-équipière soit la fille de Bob. Celle-ci enlève ses lunettes et lui demande : « Et toi, c’est quoi, ton super pouvoir ? Punching ball ? » Comme son père lui demande si elle a bien travaillé sa précision car il ne veut pas qu’elle s’approche de trop près de Bennet, elle croise ses mains comme pour faire un revolver et tire une décharge électrique sur une table et un verre tous proches, les faisant éclater.

Sur la terrasse de sa chambre d’hôtel, Mohinder reçoit un appel de Bennet qui lui demande si Molly peut à nouveau utiliser ses pouvoirs et Mohinder ment en lui disant que c’est possible. HRG lui dit qu’il a besoin d’elle pour retrouver un garçon dans Costa Verde, un certain West. Il doit aller vite et c’est la raison pour laquelle il a besoin des capacités de la petite fille. Bennet le remercie et raccroche.

Mohinder dit à Bob que c’était Bennet. Il ignore qu’ils sont sur place et ils peuvent utiliser sa requête à leur avantage pour le tenir éloigné de Claire, dont ils pourront s’emparer, sans avoir besoin de le tuer. Tout en discutant, Elle l’aide à fermer son étui à revolver et lui dit que ce n’est pas dans leurs pratiques de changer de plan au cours d’une mission. Mais Mohinder insiste et veut que l’opération soit faite à sa manière. Elle regarde Mohinder et, tout en lui caressant le visage, elle dit : « Il est adorable. Puis-je le garder ? » tandis que Bob lève les yeux au ciel, un peu excédé. Mais il décide qu’ils feront comme Suresh le souhaite. Elle tend son revolver à Mohinder

Un peu plus tard, Mohinder appelle Bennet pour lui indiquer où se trouverait West à Costa Verde. Puis il dit à la jeune femme qu’il veut d’abord parler seul à Bennet.

Celui-ci arrive au rendez-vous convenu et Mohinder monte à l’arrière de sa voiture. Bennet lui demande ce qu’il fait ici. Le généticien s’excuse d’agir ainsi mais il veut juste qu’il lui confie Claire car ils ont besoin de son sang. « Ils vous ont rendu fou ! Vous plaisantez j’espère ? » demande HRG. Mohinder l’assure qu’il récupèrera Claire saine et sauve ensuite et qu’il a sa parole. « Excusez-moi mais votre parole n’est plus aussi fiable qu’avant, Mohinder », laisse tomber Bennet. « Et moi, je dois faire ce que ma conscience me dicte », réplique ce dernier en sortant son revolver. Il demande à HRG de rouler. Ils se rendent à l’endroit où Elle les attend.

Arrivés sur les lieux, les deux hommes descendent de la voiture et HRG s’enquiert de savoir qui est son partenaire.


Photo 19683


C’est à ce moment qu’Elle apparaît derrière leur van. Bennet la connaît déjà bien. Elle se dirige vers eux et commence à former des boules d’électricité dans sa main pour les lancer sur Bennet. Mais au même moment, West arrive en volant. Il saisit Elle à-bras le corps et la projette contre une voiture, la laissant inconsciente.

Bennet en profite pour frapper Mohinder et lui fait lâcher son arme. Il récupère le revolver et met son adversaire en joue, à genoux devant lui, en lui disant qu’il l’a trahi. Comme il semble prêt à tirer, West lui demande d’arrêter. « Personne ne me prendra ma fille ! » dit-il à Mohinder en lui donnant un coup de pied.

De son côté, Bob a pu s’emparer de Claire tandis que Bennet capturait Elle. Un rendez-vous est donc convenu entre les deux hommes, à Imperial Beach, pour procéder à l’échange des deux jeunes filles. Mohinder est avec Bob et Claire ; en face d’eux il y a HRG et West, qui détiennent Elle. Chacune des jeunes femmes commence à marcher l’une vers l’autre.

Claire tombe dans les bras de son père avec joie. Puis Bennet la pousse vers West et les deux jeunes gens s’envolent. Elle, qui continue à marcher vers Bob, brise ses menottes grâce à ses pouvoirs, et lance une rafale d’électricité sur West. Il retombe lourdement sur le sol avec Claire mais celle-ci amortit leur chute avant de se régénérer. Elle se tourne ensuite vers Bennet et tente de lui envoyer une décharge électrique mais celui-ci est plus rapide et tire sur la jeune femme, la blessant au bras droit. Elle tombe à genoux et cri de douleur.

Bob se précipite vers sa fille et voit Bennet le viser avec son revolver. HRG lui dit que la Compagnie les poursuivra toujours sauf s’il le tue car la Compagnie mourra avec lui. Mohinder s’interpose et lui demande de ne pas faire ça. Comme Bennet n’obtempère pas, il tire sur son ancien allié, le touchant d’une balle dans l’œil, comme l’avait représenté Isaac Mendez dans son tableau. Bennet s’effondre sur le sol, mortellement touché. Pendant ce temps, West entraine Claire et il s’envole avec elle.


Photo 14387


Mohinder, Elle et Bob remontent ensuite dans leur van. Ils roulent silencieusement et Mohinder regarde le revolver avec lequel il a tiré sur Bennet (Cautionary Tales).

Attaché sur un lit, dans la partie médicale de Primatech Research, Bennet guérit miraculeusement et son œil atteint se reconstitue. Mohinder s’affaire à côté de lui et lui demande de rester tranquille. Faiblement, HRG lui dit que la dernière chose dont il se souvient, c’est le généticien lui tirant dessus. Celui-ci rétorque qu’il n’avait pas le choix. HRG ne comprend pas comment il est toujours vivant et Mohinder lui apprend qu’il lui a fait une transfusion avec le sang de sa fille. Furieux Bennet se redresse et Mohinder lui dit que ça lui a sauvé la vie. « Vous m’avez trompé ! Vous vous êtes attaqué à ma famille ! » fait Bennet. « C’est vous qui m’avez dit qu’il fallait faire tomber la Compagnie de l’intérieur. Dieu merci, j’ai repris mes esprits avant que les dégâts soient irréparables ». HRG lui demande ce qu’il a fait à Claire et celui-ci répond qu’elle est rentrée chez elle et qu’elle pleure la mort de son père.

- C’est monstrueux, fait Bennet en se laissant retomber sur ses oreillers.
- C’est vous le responsable de tout ça, rétorque Mohinder. Vous et votre violence. Votre paranoïa. Vous ne pouvez vous en prendre qu’à vous-même.


Photo 16796



Bennet veut savoir où il va avec les poches de sang et Mohinder lui apprend que ce sang a des vertus curatives, comme l’atteste son rétablissement, et il pourrait être la clé pour sauver la vie d’une jeune femme. « C’est ça cela que sert la Compagnie. Nous sauvons des vies ». Mais Bennet ne le croit pas et il lui dit que c’est la Compagnie qui a développé ce virus et que cela fait trente ans qu’ils font des expériences dessus.

Mohinder repart ensuite dans son laboratoire et regarde les résultats de ses tests en compagnie de Bob. Il constate que les cellules de Claire ont renforcé ses anticorps et ils pourront s’attaquer à la nouvelle souche. Bishop le félicite, il est possible maintenant de soigner Niki. Mais Suresh lui dit qu’en faisant ses travaux, il s’est rendu compte de l’étendue des manipulations de la Compagnie sur le virus. Bob réplique que lui, plus que tout autre, devrait comprendre la nécessité d’enlever leurs capacités aux personnes les plus dangereuses. Mohinder lui parle alors de la souche 138 qui pourrait contaminer la population mondiale mais Bob l’assure qu’elle est gardée sous étroite surveillance dans le laboratoire de leur antenne, au Texas. La Compagnie ne plaisante pas avec la sécurité, termine-t-il. Mais Mohinder est sceptique, lui-même ayant pu s’infiltrer des semaines comme espion au sein de la Compagnie sans être inquiété. Bob lui demande ce qu’il attend de lui et le professeur répond qu’il a besoin de son aide pour retrouver chacune des souches conservées à la Compagnie et ils les détruiront ensemble.

Dans la soirée, Mohinder appelle Niki qui est retournée à la Nouvelle-Orléans, auprès de son fils Micah. Il lui apprend qu’il a trouvé un traitement et qu’il saute dans le premier avion pour venir la rencontrer et la soigner. Il prend ensuite un taxi pour se rendre à l’aéroport. À ce moment là, son portable sonne. C’est Sylar au bout du fil. Il lui apprend qu’il a suggéré à la baby-sitter de les laisser la remplacer et il est dans la chambre de Molly avec la petite fille qui dort. Il continue en lui disant qu’il a amené une amie qui veut le voir et qui a besoin de son aide. Il ajoute « Et moi aussi, d’ailleurs. Nous t’attendons, Mohinder », laissant celui-ci inquiet et pensif dans le taxi (Truth & Consequences).

De retour à son domicile, Mohinder est accueilli par Sylar qui lui souhaite la bienvenue et lui demande ce qu’il s’est fait au nez. Mais Mohinder s’enquiert immédiatement de savoir comme va Molly. Son invité surpris lui confirme que la fillette dort et qu’ils l’attendent pour prendre le petit-déjeuner. Il lui présente Maya Herrera. Celle-ci lui dit que c’est un grand honneur de le rencontrer. Elle a lu le livre de son père et elle a beaucoup de questions à lui poser. Mohinder est stupéfait et demande à la jeune femme si elle sait que c’est un assassin. Celle-ci sourit à Sylar et répond qu’elle est au courant, ce qui surprend encore plus Mohinder. Elle lui explique qu’elle a une sorte de maladie qui sort d’elle et qui lui a fait prendre la vie d’autres personnes. Elle sollicite son aide.


Photo 19686


Sylar lui dit qu’il a aussi besoin de son aide. Il a lu sur le portable de Mohinder l’histoire du virus Shanti et lui demande s’il enlève le pouvoir des gens. Maya intervient et veut savoir si c’est pour cela qu’il a perdu ses pouvoirs. Mohinder comprend qu’il a perdu ses dons et il s’empare d’un couteau et le brandit face à Sylar. Mais celui-ci pointe son revolver sur lui. Maya ne comprend pas ce qui se passe et Sylar lui intime l’ordre de rester calme. Il dit à Mohinder que son sang pourrait lui être utile pour le soigner, mélangé à celui d’une certaine cheerleader.

Maya devient furieuse de voir que Sylar lui a menti continuellement et ses pouvoirs commencent à se manifester et Mohinder et Sylar en sont affectés. Sylar pointe son arme vers elle et lui dit de s’arrêter car sinon elle va tuer la seule personne qui peut l’aider.


Photo 13857


Soudainement un cri monte de la chambre voisine et Molly se précipite dans la cuisine, les yeux complètement noirs. Sylar dit à Maya qu’elle va tuer aussi une innocente petite fille. La jeune femme parvient à se contrôler et les effets de son pouvoir se résorbent. Mohinder prend Molly dans ses bras et s’assure qu’elle va bien. Devant la situation, il finit par accepter d’aider Sylar mais indique qu’il ne peut le faire qu’à son laboratoire. Celui-ci lui demande de les y amener.

Ils se rendent dans le laboratoire et Sylar ordonne à Maya et Molly d’aller s’asseoir sur le lit et de se tenir tranquilles. Puis il descend les escaliers avec Mohinder, marchant sur le sol où Isaac avait peint l’explosion de New York. Sylar se vante que c’est juste à cet endroit qu’il a tué Isaac Mendez. Mohinder lui dit qu’il a besoin d’un échantillon de son sang. Sylar s’est auto-diagnostiqué mais il a besoin de savoir de quelle souche du virus il s’agit. S’il lui administre le mauvais remède, il pourrait mourir. Celui-ci accepte avec réticence et Mohinder prélève un échantillon de son sang. « Ton père m’a aidé à découvrir mon don et aujourd’hui tu m’aides à le retrouver. La vie n’est pas parfois touchante ? » dit Sylar. « Mon père que tu as massacré », fait le scientifique avec colère. « Ton père qui m’a tout simplement trahi », répond Sylar. Ne fais pas la même erreur, Mohinder ».


Photo 19685

Pendant ce temps, Maya parle de son frère Alejandro à Molly. La petite fille lui dit qu’elle peut trouver les personnes n’importe où elles sont et propose d’essayer de trouver où se trouve Alejandro. Maya accepte et donne une photo à Molly. Celle-ci commence mais elle n’arrive pas à le localiser et elle dit à Maya « qu’il n’est nulle part ».

Choquée et furieuse, Maya s’avance vers Mohinder et Sylar qui discutent du virus. Mohinder constate que celui-ci a la même souche virale que Niki, ce qui signifie que la Compagnie l’a lui injectée à lui aussi. Maya a compris que son frère a été tué par Sylar et elle l’apostrophe. Ce dernier se retourne et, sans hésiter, tire une balle en pleine poitrine sur la jeune femme. « Regarde ce que tu me fais faire », dit-il. Maya s’écroule sur le sol, morte.

Sylar se retourne vers Mohinder et lui demande où est le sang miracle. À contre-cœur, le scientifique le lui donne. Sylar lui dit d’essayer d’abord le vaccin sur Maya, pour le tester, avant de l’utiliser sur lui. Ne pouvant faire autrement, Mohinder se plie à sa demande et injecte le vaccin à Maya. Son corps referme la blessure et la balle ressort et Maya reprend conscience soudainement. Sylar prend la trousse avec les seringues et s’apprête à partir lorsque Elle fait irruption dans le laboratoire.


Photo 13787


La jeune femme crie le nom du tueur, tout en lui lançant une décharge électrique. De son côté, Sylar lui tire dessus. Elle est presque touchée par les balles et les fragments d’une vitre qui éclate à côté d’elle. Elle lance une autre décharge sur Sylar qui le touche dans le dos. Il passe à travers une autre porte vitrée. Elle se précipite vers lui mais il a disparu quand elle arrive. Dépitée la jeune femme revient dans le loft et dit qu’il a réussit à s’enfuir et qu’elle a échoué. Mais Mohinder répond qu’elle les a sauvés sinon Sylar les aurait tous tués (Powerless).


Nathan@Heroes-France


Note
Mohinder apparaît aussi dans le Graphic novel en deux parties, Blackout Part. 1 et Blackout Part. 2. Il cherche toujours des personnes ayant des capacités ainsi que des gens susceptibles de l’aider financièrement dans ses recherches. Il y rencontre un patient ayant des dons particuliers. Ces Graphic novels se situent avant qu’il soit recruté par Bob et la Compagnie.

Mohinder Saison 1
Mohinder Saison 2


http://img255.imageshack.us/img255/2599/bannatecopyal7.jpg

Votez Petrelli !
Membre fondateur du C.S.N.P., Le Comité de Soutien de Nathan Petrelli.
Revenir en haut de page Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur CSNP
Nathan
Nathan is Back
heroesRédacteurs

Inscrit le: 28 Déc 2006
Messages: 13355
Localisation: Permanence électorale

Posté le: Dim 05 Nov 2006 16:01 Sujet: Mohinder Suresh
Répondre en citant

Saison 3

Mohinder revient dans son appartement, à New York. Maya l’attend derrière la porte armée d’une batte de base-ball et l’assomme presque lorsqu’il entre dans la pièce, elle craignait que ce soit Sylar. Il a été à l’aéroport conduire Molly pour mettre la petite fille en sécurité ailleurs. Il lui dit que cela a été dur pour lui et qu’il espère avoir fait ce qu’il fallait.

Maya lui demande quand il va l’examiner et il est ennuyé. Il répond qu’il le lui a promis mais qu’il est coincé dans ses recherches et qu’il va retourner en Inde. Maya réplique qu’elle a traversé toute l’Amérique du sud pour le rencontrer et être soigné. Mohinder lui dit qu’il est désolé mais qu’il ne peut pas l’aider. Tout en parlant la jeune femme se met en colère et son pouvoir se manifeste, affectant Mohinder. Il réalise que la colère déclenche son pouvoir et qu’elle peut l’arrêter quand elle se calme. Il s’agit donc d’une réponse de son système nerveux sympathique. « Les glandes surrénales contrôlent notre niveau de stress. Mon père avait tout faux. Des années, il a développé une formule, essayant d’isoler le gêne responsable. » Il comprend qu’il cherchait au mauvais endroit et que ce n’est pas dans le sang, « C’est l’adrénaline qui les produit », dit-il. Il sort une seringue et lui dit qu’elle doit recommencer à perdre le contrôle.

Après avoir extrait de l’adrénaline de Maya, il analysa celui-ci. Il dit à la jeune femme que cela doit être troublant d’avoir ces pouvoirs mais il ajoute qu’il a imaginé à plusieurs reprises l’euphorie que l’on pouvait ressentir à les posséder et à se sentir si spécial. Il a réussit à isoler l’élément génétique du pouvoir et il doit se rendre dans son laboratoire pour faire d’autres tests. Maya lui demande ce qu’il a trouvé et il répond que le contenu de cette seringue pourrait donner des pouvoirs à n’importe qui. La jeune femme est surprise et, pensive, elle le regarde partir.

Elle le rejoint un peu plus tard dans son laboratoire et lui dit qu’il doit détruire tout ça car c’est contre les lois de la nature. Mais Mohinder répond que c’est une découverte qui va changer le monde et que les pouvoirs entre de bonnes mains peuvent être utiles et que lui-même, s’il avait pu s’injecter ce produit, aurait pu arrêter Sylar, qui a tué son père. La jeune femme n’est toujours pas d’accord et Mohinder réplique que dans la science, il y a des découvertes dont on veut faire partie. Elle lui demande si ce qu’il y a dans cette seringue pourrait la guérir, et devant la réponse négative du scientifique, elle ajoute alors que c’est mal et répète qu’il devrait le détruire. Puis elle s’en va.

Plus tard, sur les quais, Mohinder décide de jeter la fiole dans l’eau. Mais, à la dernière minute, il change d’avis et s’injecte le sérum. Il sombre alors dans l’inconscience. Alors qu’il est allongé sans connaissance sur le sol, deux malfrats essayent de le voler. Instinctivement, pour se défendre, il saisit le revolver de l’homme et l’écrase avec force. Puis il frappe le second voyou, l’envoyant rouler à plusieurs mètres. Les deux hommes prennent la fuite et Mohinder les suit un peu puis s’arrête et il regarde ses mains, toujours surpris (The Second Coming).

Photo 16900


Mohinder teste ses nouveaux pouvoirs dans son laboratoire et il est capable de faire de grandes figures athlétiques. Maya qui est venu le voir est surprise par ce qu’il peut faire, accroché à une poutre du loft. Elle comprend qu’il s’est injecté le sérum. Il lui dit : « Je suis plus fort, rapide, et agile. Je suis débordant d’énergie. Je suis un nouvel homme. Regardez ça ». Il lui montre qu’il peut même grimper sur les murs. Il ajoute qu’il est sur la voie pour résorber ses pouvoirs. Il s’approche d’elle, commence à lui caresser la joue puis il l’embrasse passionnément et elle lui dit qu’il est différent. Ils passent la nuit ensemble.

Le lendemain, il se réveille et se rend dans la salle de bains. Il remarque alors qu’il a des croûtes gluantes sur son dos (The Butterfly Effect).

Photo 16904


Dans la journée, il enregistre ses impressions sur ce qui est en train de lui arriver, trois jours après l’injection. Les croûtes sont devenues plus larges et plus sombres dans son dos et sur ses épaules. Il entend ses voisins se disputer et il va voir ce qui se passe. Son voisin, Mark Spatney, lui ouvre la porte et derrière, sa femme pleure. Comme il tente de refermer la porte et l’appelle « Sahib », Mohinder le bouscule et lui prenant la tête, la lui fracasse deux fois contre la porte. Sa femme lui hurle de s’arrêter et il s’en va.

Plus tard, Maya vient lui rendre visite et constate que son appartement est dans un grand désordre. Mohinder ferme les stores car la lumière vive lui fait mal aux yeux. La jeune femme essaie de le distraire et lui dit qu’il fait beau dehors mais Mohinder s’impatiente et lui dit avec agacement qu’il a beaucoup de travail pour essayer de lui enlever son pouvoir. La jeune femme répond qu’elle s’inquiétait pour lui mais qu’elle va le laisser. Il essaye de la retenir mais elle quitte le loft. Comme elle part, il reprend son magnétophone et indique que l’irritation se répand et que la formule est en train de le transformer et qu’il a peur de ce qu’il est en train de devenir.

Le soir, il continue ses expériences. Il enregistre qu’il ne peut pas faire disparaître son pouvoir, ni celui de Maya. Il remarque aussi une substance collante sur la table quand il lève la main. Quelqu’un frappe à la porte et il va ouvrir. Il s’agit de son voisin qui n’a pas été content de son intrusion et qui le frappe. Exaspéré, Mohinder se saisit de l’homme et l’entraîne dans le loft.

Quatre ans dans le futur, Mohinder a été complètement transformé en un être monstrueux par la formule comme le constate Peter Petrelli (I Am Become Death).

On le retrouve dans Central Park surveillant depuis un bouquet d’arbres un dealer qui marche dans les allées à la recherche de clients. Il s’avance vers lui et celui-ci lui demande s’il veut quelque chose. Mohinder l’assomme et lui dit que c’est de lui dont il a besoin. De retour dans son laboratoire, il examine le corps du dealer lorsque Maya arrive et il cache le corps sous une table. La jeune femme lui montre un avis de disparition posté par sa voisine concernant son compagnon. Mais Mohinder répond qu’il n’est au courant de rien. Il ajoute qu’il est proche de trouver une façon de lui enlever ses pouvoirs et qu’elle sera heureuse. Il l’embrasse dans le cou mais la jeune femme voit au même moment des traces de sang sur le sol, celles qu’il a laissées en traînant le corps du dealer. Quand elle s’en va, il retourne dans son laboratoire et regarde le dealer, tandis que son voisin repose dans un cocon qu’il a fabriqué, contre le mur.

Il quitte le loft et revient un peu plus tard. Il se rend compte que quelqu’un a essayé de libérer son voisin du cocon. Il cherche autour de lui et ressent le pouvoir de Maya et comprend qu’elle est dans la pièce. Il la découvre, effrayée, cachée sous une table. Il la convainc de ne pas utiliser son pouvoir mais elle le traite de monstre et Mohinder réagit mal. Il s’attaque à elle et la place elle aussi dans un cocon, contre le mur, à coté de ses autres victimes (Angels & Monsters).

Le lendemain, Nathan Petrelli et Tracy Strauss arrivent dans le laboratoire de Mohinder. Nathan présente la jeune femme au scientifique. Celui-ci pense sur le moment qu’il s’agit de Niki Sanders et Tracy répond que Niki était sa sœur. Elle continue en disant que leurs pouvoirs sont synthétiques et qu’ils leur ont été donnés par le Dr Zimmerman. Pour lui prouver qu’elle n’est pas Niki, elle glace un de ses instruments, sur une table proche. Mohinder est surpris et il indique que c’est le but de ses recherches actuelles. Il ajoute qu’ils peuvent s’entraider et il décide de procéder à des tests. Il commence par leur faire des injections.

Photo 20325


En fait, il leur a inoculé un sédatif pour pouvoir continuer ses expériences sur eux. Tracy commence à se sentir mal puis s’effondre sur le sol. Nathan, surpris et groggy, la regarde puis tente de frapper Mohinder avant de s’écrouler à son tour. Avant de sombrer dans l’inconscience, il a le temps d’apercevoir les cocons qu’a fabriqués Mohinder.

Un peu plus tard, Daphne Millbrook arrive dans le laboratoire de Mohinder pour le recruter pour la société Pinehearst. Elle se glisse dans l’autre pièce et voit Tracy et Nathan, allongés et retenus sur des tables d’expérience.

Après le départ de Daphne, Mohinder rejoint ses prisonniers dans la pièce. Tracy s’adresse à lui sur un ton compatissant. Elle lui dit qu’elle sait qu’il ne voulait pas de ce qui est arrivé et qu’il essaye d’arranger les choses mais que tout empire. Mohinder réplique qu’il a été dépassé par les événements. La jeune femme lui dit qu’elle comprend et ouvre sa main. Le scientifique s’approche et la lui prend. Alors qu’il est en confiance, Tracy active son pouvoir et commence à le geler, et il s’effondre sur le sol. Tracy réussit à se libérer de ses liens, après les avoir glacés. Elle se précipite vers Nathan pour le libérer à son tour. Comme celui-ci se relève, il parvient juste à leur faire éviter un meuble que Mohinder leur a lancé dessus. « Ça ne fait que commencer », menace celui-ci furieux (Dying of the Light).

« Vous avez tout gâché ! », ajoute-t-il avec colère. Tracy lui conseille de ne pas s’approcher et elle commence à activer son pouvoir. Mohinder lui dit qu’il veut aider Maya et lui enlever ses pouvoirs. Or, leurs pouvoirs sont synthétiques et ils peuvent être une clé à son remède. Il a besoin d’un échantillon. « C’est terminé. On en a fini », réplique Nathan. Mohinder les regarde puis, d’un coup, il s’envole contre un des murs, retire Maya de son cocon et s’enfuit avec la jeune femme.

Il se rend ensuite à Pinehearst, avec Maya toujours inconsciente, qui est installée dans le laboratoire de la société. Arthur Petrelli arrive et se présente. Mohinder est surprit de voir qu’Arthur est derrière Pinehearst et vivant. « Qu’est-ce qui pousse ainsi un père à torturer ses enfants? » demande-t-il. « Avez-vous vu leur mère ? », répond Arthur. Mohinder lui dit qu’il a promis à Maya de lui enlever ses pouvoirs et sa souffrance et qu’il est prêt à tout pour honorer sa promesse. « Tout ce que vous avez à faire, c’est regarder », laisse tomber Arthur en entrant dans la pièce. Il s’approche de Maya et lui enlève son don, ce qui ravit la jeune femme. Elle refuse par contre de discuter avec Mohinder.

Arthur conduit ensuite ce dernier dans une autre pièce. En chemin, celui-ci lui demande s’il est sûr que Maya n’a plus ses pouvoirs et Arthur répond « Je prends tout et ne laisse rien. » Le généticien lui explique qu’il s’est injecté une formule instable qui le transforme en quelque chose qu’il ne comprend pas et qu’il a besoin d’inverser le processus tout en conservant ses pouvoirs. Arthur lui montre les deux morceaux de la Formule qu’il a pu récupérer, et indique qu’ils travaillent dessus mais qu’il pourrait leur apporter une aide précieuse en rendant leur version utilisable. Mohinder hésite et dit qu’il aura besoin de cobayes.

Un peu plus tard, Peter est emmené dans le laboratoire et Mohinder veut lui faire une injection avec la Formule. Sylar arrive à ce moment là et projette Mohinder contre un mur et délivre Peter, qui était attaché sur la table d’opération. À ce moment là, Mohinder bondit sur Sylar et le frappe au sol. Peter veut l’aider mais Arthur surgit à ce moment là et jette des éclairs d’électricité sur le jeune homme, qui prend la fuite. Puis il stoppe Mohinder qui continuait de frapper Sylar. Celui-ci lui demande s’il sait quel monstre il est et le nombre de personnes qu’il a tuées, dont son père Chandra Suresh. Arthur affirme qu’il le sait mais que c’est aussi son fils et qu’il l’attend depuis très longtemps.

Plus tard, Mohinder regarde Maya qui se prépare à quitter la société et il s’avance vers elle. Elle lui demande de rester loin d’elle car elle n’aura plus jamais confiance en lui. Il lui dit que ses sentiments pour elle étaient sincères mais la jeune femme réplique que ce qu’il a fait en son nom était mauvais. Elle désire s’amender elle-même pour ce qu’elle a fait et ajoute qu’il doit faire la même chose de son côté (Eris Quod Sum).

Mohinder continue ses expériences sur d’autres sujets humains mais ceux-ci mutent et prennent une apparence monstrueuse, apparemment due à l’imperfection du sérum utilisé. Arthur constate que Mohinder s’intéresse aussi à l’éclipse. Le scientifique lui explique que la plus grande partie des pouvoirs référencés sont apparus lors de la dernière éclipse mais il pense que c’est probablement une coïncidence. Il poursuit en disant qu’il semble manquer quelque chose pour la Formule, un Catalyseur permettant aux protéines du sérum de se lier aux enzymes produites par l’adrénaline de chacun. Il affirme aussi que le Catalyseur a besoin d’hun hôte vivant. Arthur demande si cela veut dire que le Catalyseur n’est pas quelque chose mais quelqu’un. Il comprend alors que Kaito Nakamura, un ancien collaborateur dit-il, a caché le Catalyseur mais pas aussi bien qu’il le pensait.

Photo 18339


Plus tard, Mohinder continue à enregistrer ses commentaires sur ses tentatives. Il constate que la condition de son patient s’est encore détériorée et, en s’excusant auprès de lui, il l’euthanasie (It’s Coming).

Mohinder va voir Arthur qui est retourné dans son bureau. Il lui dit qu’il lui faut absolument le Catalyseur pour la Formule et qu’il devait s’en occuper. Arthur répond que c’est le cas mais que leurs plans peuvent devenir futiles. Il lui tend le dessin de Bennet portant sa fille dans ses bras. Mohinder lui dit que Claire Bennet ne peut pas mourir. Il montre les autres dessins à Mohinder et lui apprend que ces événements vont arriver aujourd’hui et lui demande de le lui expliquer. Mais Mohinder n’a pas d’explication et affirme juste que si Claire Bennet meurt aujourd’hui, le Catalyseur mourra avec elle et il ne pourra plus être soigné. Arthur lui dit que tout va changer aujourd’hui. Mohinder répond qu’il a besoin d’un remède, et Arthur lui tend un des dessins, représentant le scientifique dans un cocon. Mohinder imagine aussitôt que c’est un dessin de sa mort.

Un peu plus tard, l’éclipse commence et Mohinder est seul dans le laboratoire. Il tousse et souffre et il continue d’enregistrer ses commentaires. Par instinct et pour se protéger, il s’entoure dans un cocon comme le dessin l’avait prédit. Quand il se réveille, il sort du cocon et il constate que le cours de la mutation a été inversé et il n’a plus aucune scarification ou croûte. Il se demande si les effets sont permanents. Il trouve l’adresse de Maya sur un des ordinateurs de Pinehearst et il décide de reprendre contact avec elle. Elle demeure à Montville dans le New Jersey. Il va pour s’en aller mais Arthur et Flint arrivent dans le laboratoire et lui disent qu’il n’ira nulle part. Flint le colle contre un des murs et lui demande de leur rendre leurs pouvoirs (The Eclipse – Part. 1).

Photo 18341


Arthur revient voir un peu plus tard Mohinder, qui est surveillé par Flint, et lui demande ce qu’il a trouvé. Le scientifique répond que les possibilités sont trop nombreuses pour qu’il y parvienne. Arthur lui dit qu’être sans ses pouvoirs l’a rendu vulnérable. Flint attrape Mohinder par derrière et lui tord le bras et Arthur dit qu’il faut le motiver. Flint allume son briquet et le fait passer devant le visage de Mohinder. Il demande à Flint de le relâcher puis dit au scientifique qu’il a besoin de son aide et il quitte la pièce.

Mohinder parvient à surprendre Flint et il le bat violemment. Puis il quitte la société pour aller retrouver Maya. Mais lorsqu’il arrive, l’éclipse s’est terminée et sa mutation a reprit. Après avoir frappé à sa porte, il préfère s’éclipser sans rencontrer la jeune femme. Il rejoint Arthur à Pinehearst, qui regarde Flint, inconscient et qui est allongé sur un lit. Arthur lui demande s’il va reprendre le travail. Mohinder répond qu’il n’a nulle part où aller, surtout que sa transformation a reprit. Arthur lui dit qu’ils trouveront un remède mais que pour le monstre qui sommeille en lui, il devra gérer ça lui-même (The Eclipse – Part. 2).

En compagnie de Nathan et Tracy, Arthur apporte le Catalyseur à Mohinder. Il le met dans le bac où se trouve la Formule sous le regard des trois autres. Pendant que Mohinder prépare les injections, Tracy dit à Nathan qu’ils ont besoin de 50 doses, une par Marine. Mais Nathan répond qu’il faut en essayer une d’abord pour savoir si ça fonctionne. Il demande à son père ce qu’il y a car celui-ci semble troublé. Son père répond qu’il s’agit d’un problème mineur à régler. Il leur dit d’appeler leur premier Marine et qu’il va revenir. Mohinder injecte la Formule au premier marine, le sergent Scott, qui se trouve dans une pièce en verre, puis il ressort. Sous le regard du trio, le soldat a des tressaillements puis il parvient à se détacher et à arracher sa chaise de son socle, montrant qu’il a gagné le pouvoir de la super force (Our Father).

Photo 18543


Resté seul dans le laboratoire, Mohinder va pour s’injecter la Formule qui est pour lui le dernier espoir pour qu’il guérisse. Mais Peter arrive dans la pièce et lui dit qu’ils doivent tout détruire. Le scientifique refuse. Il frappe Peter avec sa super force et le jeune homme tombe à terre. Il va pour s’injecter la Formule mais Daphne arrive avec sa super vitesse, la lui retire des mains puis repart aussitôt. À ce moment là Flint et Knox interviennent et veulent eux aussi détruire cet endroit. Flint dit que si la Formule devient courante, ils ne seront plus spéciaux. Peter commence à détruire le laboratoire avec l’aide de ses nouveaux alliés.

Mohinder demande à Peter de considérer tout ce qu’ils pourraient accomplir de bon avec la Formule et que c’est Nathan à présent qui s’occupe du projet. Mais Peter réplique que son frère n’en a plus la charge. Comme ils continuent de détruire le matériel, Mohinder les avertit que la Formule est hautement inflammable mais Flint répond qu’il ne craint pas le feu. Le scientifique lui fait remarquer qu’il est prêt à sacrifier Peter et que celui-ci s’est associé à des gangsters. Exaspéré, Flint frappe Mohinder et l’assomme. Il s’écroule sur le sol. Pendant ce temps, ils continuent de détruire la Formule et le liquide coule jusqu’à Mohinder qui en est imbibé. Nathan arrive sur ces entrefaites et une lutte s’engage entre lui, Peter et Flint tandis que le feu se répand tout autour d’eux et dans le laboratoire. Pendant ce temps, Mohinder en profite pour s’enfuir.

Plus tard dans la nuit, après avoir réussi à quitter Pinehearst en flammes, Mohinder marche le long de la route. Une voiture s’arrête à sa hauteur et la vitre du passage s’abaisse. Tracy est à l’intérieur et le scientifique monte dans la voiture et ils se regardent avant que la voiture redémarre (Dual).

Dans le Graphic Novel Ce que nous avons bâti, alors qu’ils sont en train de rouler, Tracy demande à Mohinder s’il pourrait recréer la Formule qui a été détruite. Il répond que sans avoir d’échantillon qui lui permettrait d’isoler le Catalyseur, il ne pourrait créer que des monstres. Tracy lui montre un échantillon qu’elle a pu conserver et Mohinder lui demande la raison de tout ça : “En dépit de toutes leurs erreurs, Arthur et Nathan avaient raison : donner des pouvoirs aux gens est le seul moyen d’assurer la sécurité mondiale », dit-elle. Elle lui pose donc la question de savoir s’il veut être un héros. Mais Mohinder refuse car il ne veut pas sacrifier le monde pour jouer encore une fois à Dieu. Il s’empare de l’échantillon, saute de la voiture puis le détruit un peu plus loin.

Deux mois se sont écoulés depuis les événements survenus à Pinehearst. Mohinder a été guéri par les effets de la Formule, dans laquelle il a baigné, et a reprit son emploi son emploi de chauffeur de taxi à New York. Il prend un client en charge qui n’est autre que Peter. Il lui dit qu’il Il n’a revu personne, tout le monde se cache sauf Nathan, que l’on voit beaucoup dans les médias, dit-il. Il ajoute que celui-ci n’a pas tort lorsqu’il parle, à mots couverts des héros, et que les pouvoirs hors de contrôle sont dangereux. Il en est lui-même la preuve vivante. Mais Peter n’est pas d’accord et craint la ségrégation et des camps d’internement.

Après que Peter ait quitté son taxi, il prend un autre client. Celui-ci est, en fait, Danko. L’homme lui dit de rouler tout simplement puis il sort un revolver. Il l’oblige à le conduire dans un parking où des commandos armés les attendent. Danko demande à Mohinder de sortir de la voiture. Celui-ci s’exécute mais, avec sa super force, il décroche sa portière et frappe son adversaire avec puis il s’en sert comme d’un bouclier pour éviter les tirs des autres.

Photo 20324


Il prend la fuite et court dans le parking. Bennetsurgit au volant d’un véhicule et lui dit de monter. Mohinder grimpe dans la voiture et HRG lui demande s’il a parlé ces derniers temps à Claire, Peter ou autres. L’ancien scientifique ne comprend pas trop la raison mais lui dit qu’il ne l’a pas fait. Puis soudainement, Bennet lui injecte un puissant sédatif. Il travaille en fait avec Danko.

Mohinder est drogué, cagoulé et emmené avec d’autres héros, dont Peter, Hiro Nakamura, Matt Parkman et Tracy Strauss, dans un hangar d’où ils doivent prendre un avion. Ils doivent être emmenés dans un établissement où ils seront détenus.

Bennet a pu échapper à la surveillance de Nathan, présent sur place, et réussit à monter clandestinement à bord de l’appareil. Elle commence discrètement à réveiller les captifs dont Peter. Il touche la main de Mohinder près de lui, absorbant sa super force. Il parvient à briser ses liens puis il se bat avec les commandos qui se trouvent aussi à bord de l’avion. Pendant leur combat, Peter absorbe involontairement le pouvoir de Tracy. Il glace accidentellement une partie de la carlingue provoquant le crash de l’avion. Lui-même est aspiré par l’air qui s’engouffre dans l’appareil mais Mohinder parvient à attraper son bras (A Clear and Present Danger).

Mohinder a réussit à retenir Peter et ils survivent au crash de l’avion mais ils sont séparés en petits groupes. Mohinder se trouve avec Matt et Hiro et ils courent se cacher dans les bois environnants. Matt entre en transe et part dans une direction, laissant son ami intrigué. Ils arrivent devant un mobil home, trouvent des vêtements sur place et se changent. Pendant ce temps, Matt commence à faire des dessins du futur. Lorsque l’ancien policier a terminé, il voit qu’il a notamment dessiné son amie Daphne touchée par des balles. Il décide de retourner sur le site du crash pour l’aider et Mohiner et Hiro le suivent. Là, ils retrouvent la jeune fille en compagnie de Ando. Lorsque Daphné est blessée par des commandos de Danko, Mohinder tire son ami en arrière et ils reprennent la fuite.

Dans les bois, ils retrouvent Peter. Ensemble, ils regardent les dessins qu’a peints Matt un peu plus tôt. Ils se préparent à leur future vie de fugitifs. Mohinder dit à Hiro qu’ils vont voyager en Inde selon un des dessins. Matt veut se venger de ce qui est arrivé à Daphne mais son ami essaye de le raisonner et lui dit qu’il n’est pas comme cela (Trust and Blood).

Plus tard, Mohinder aide Matt et Peter à s’emparer de Bennet qui boit un verre dans un motel de Costa Verde (Building 26). Ils se rendent ensuite dans la chambre d’un motel. HRG est drogué pour faciliter l’interrogatoire mené par Matt. Il commence à lire dans l’esprit de Bennet comme tout cela a commencé et sa première rencontre avec Nathan.

Photo 19356


Mohinder est réticent car il trouve que cet interrogatoire équivaut à de la torture mais Matt répond qu’il ira aussi loin qu’il le faut dans l’esprit de Bennet. Le télépathe trouve l’adresse d’un ancien dépôt d’armes de Noah et Peter s’y rend car il pense qu’ils auront besoin d’armes. En l’absence de Peter, Matt continue de sonder l’esprit de leur prisonnier. Il découvre que Bennet avait rencontré Mohinder avant le crash de l’avion et, avec colère, il lui reproche de ne pas les avoir avertis. Mais celui-ci rétorque qu’il ignorait que Bennet les manipulerait de la sorte et il ne l’avait pas cru. Pendant qu’ils se disputent, Noah prend la fuite mais il est rattrapé devant le motel par Peter et ramené dans la chambre.

L’interrogatoire reprend et Matt localise l’adresse de Danko en lui disant que c’est lui qui les traque sur le terrain. Peter se rend immédiatement au domicile de celui-ci. Pendant ce temps, Bennet révèle que Daphne est vivante et détenue. Matt veut continuer l’interrogatoire pour trouver plus d’informations à ce sujet mais une équipe de commandos a été envoyée sur place. Mohinder se sacrifie pour lui laisser le temps d’en apprendre plus et sort pour entraîner les soldats plus loin. Mais il reçoit des balles anesthésiantes un peu plus loin et il est capturé.

Il se réveille dans une des cellules du Building 26, quartier général de l’organisation qui les traque, et Nathan est à ses côtés. Il lui demande son aide pour trouver un vaccin susceptible d’enlever les pouvoirs aux héros mais Mohinder refuse. Nathan réplique que sans son aide, Daphne et les autres spéciaux risquent d’être exécutés (Cold Wars).

Plus tard, Danko amène Mohinder dans une pièce appelée « Ressources Humaines », qui est pleine de héros drogués et allongés sur des lits d’hôpitaux. Mohinder est choqué par ce qu’il voit et il demande à rencontrer Nathan. Danko réplique que celui-ci « s’est envolé ». Il ajoute qu’il voit cette pièce comme un contrôle des armes et, pour lui, toutes les personnes détenues là sont dangereuses, incluant aussi Mohinder. Ce dernier aperçoit Daphne, gravement blessée sur son lit, et lui dit qu’elle a besoin de soins et qu’il faut la conduire dans une pièce médicalisée. Mais Danko refuse et il ajoute qu’il n’a pas amené Mohinder ici pour son aide mais pour ne pas avoir à le transporter inconscient. A ce moment là, un de ses hommes plante un taser dans la poitrine du scientifique qui perd conscience.

Photo 19498


Mohinder est tiré de son inconscience par Tracy qui a pu s’échapper de sa cellule et qui le délivre ainsi que Matt. Celui-ci prend Daphne dans ses bras et ils vont tous les trois dans un hôpital pour qu’elle soit soignée. Mohinder demeure auprès de lui et tente de le réconforter comme la jeune fille décède des suites de ses blessures (Cold Snap).

Plus tard, Mohinder dit qu’il part en Inde par bateau et demande à Matt de l’accompagner. Mais celui-ci refuse. Il veut se venger de Danko. Mohinder essaye de le raisonner mais en vain. Matt lui dit qu’il a été un bon ami et il s’en va. Le généticien se rend ensuite dans l’ancien appartement de son père. Le propriétaire mentionne que Chandra Suresh a laissé des documents dans la cave et Mohinder les récupère. Hiro l’appelle un peu ensuite sur son portable et il lui indique que Matt est toujours à Washington DC et qu’il veut se venger.

Il regarde ensuite les documents et découvre l’existence de l’Opération Icarus, une opération gouvernementale qui a commencé dans les années 60 à Coyote Sands, et il comprend que son père y a participé. Il décide de se rendre sur place pour en apprendre plus (Turn and Face the Strange).

Coyote Sands est balayé par une tempête et Mohinder se retrouve face à Bennet, qui ne travaille plus pour Danko et qui est devenu lui aussi un fugitif. Il lui apprend qu’il était en fait un agent double et qu’il essayait de faire tomber Danko et l’organisation de l’intérieur. Il lui apprend également qu’Angela Petrelli l’a appelé à Coyote Sands qui était un ancien camp où étaient regroupés les gens avec des capacités. Mohinder dit à Bennet qu’il voulait en apprendre plus sur tout ça mais connaissant l’implication de son père dans ce projet, il n’est plus sur de vouloir en savoir plus. Puis Bennet s’en va.

Photo 19674


Mohinder rencontre ensuite Peter et il dit à celui-ci qu’ils doivent répéter sans doute les mêmes erreurs que leurs parents, lui, comme son père a fait des expériences sur des cobayes humains. Peter répond qu’il sait que c’est quelqu’un de bien. Mais Mohinder rétorque qu’il est faible, corruptible et égoïste. Peter répond qu’ils le sont tous et que son frère l’a prouvé des dizaines de fois. Il poursuit en disant sa mère les a amenés ici car elle veut créer une nouvelle Compagnie. Mohinder répond qu’il a besoin de croire qu’une rédemption est possible, même pour Nathan.

Puis ils trouvent Angela, dans une sorte de bunker, au moment où Alice Shaw est furieuse après sa sœur et elle attaque Angela. Elle voit Mohinder et se souvient en flash-back de Chandra Suresh et elle lui envoie un éclair qui le plonge dans l’inconscience. Angela dit à sa soeur que Peter est son neveu, qu’elle a une famille maintenant et Alice finit par se calmer. Elle sort du bunker et disparaît.

Un peu plus tard, comme le groupe (Angela, Nathan, Bennet, Claire) va partir du camp, Peter retrouve avec Mohinder. Il a découvert des enregistrements, portant la mention Dr Suresh, et il les donne à son ami. Celui-ci lui dit qu’il ne viendra pas avec eux car il n’est pas encore prêt à se pardonner pour ce qu’il a fait (1961).

Alors qu’il se trouve toujours à Coyote Sands, une équipe de Danko le capture (I Am Sylar).

Mohinder a été reconduit au Building 26. Là, Hiro, en compagnie de Ando, a arrêté le temps pour stopper les opérations sur place et ils ont découvert Mohinder. Ils le délivrent et celui les remercie puis leur dit qu’ils doivent partir. Cependant le jeune japonais se sent mal et Mohinder constate qu’il a les pupilles dilatées et que son corps rejette son pouvoir. Il lui ordonne d’arrêter de figer le temps pour sa propre santé.

Plus tard dans la soirée, à Coyote Sands, Mohinder est en compagnie de Peter, Hiro, Ando, Matt, Claire, Bennet, Angela et Nathan pour brûler le corps de Sylar. Puis Peter serre la main de Mohinder avant que celui-ci quitte les lieux (An Invisible Thread).

Photo 20148


Nathan@Heroes-France


Notes
Dans le Chapitre 2 de l’Opération Bad Blood, de iStory, les joueurs rencontrent Mohinder dans le laboratoire de la société Pinehearst, qui examine un patient. Lors des questions, Mohinder explique le pouvoir d’Anna et fournit au joueur une théorie sur pourquoi Red Eye a pu la kidnapper.

Mohinder Suresh Saison 1
Mohinder Suresh Saison 2

--------------------------------------
En tout cas j'adore son sourire.... Very Happy
Revenir en haut de page Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur CSNP
Shanaa

heroes france

Inscrit le: 02 Nov 2006
Messages: 44

Posté le: Dim 05 Nov 2006 16:30 Sujet: Mohinder Suresh
Répondre en citant

A mon avis ca sera le 'chef ' des héros , un peu comme le chauve dans xmen Mr. Green
Revenir en haut de page Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
masterdam
Ciné-maniac
heroes

Inscrit le: 04 Nov 2006
Messages: 209
Localisation: Toulon/Toulouse

Posté le: Dim 05 Nov 2006 17:00 Sujet: Mohinder Suresh
Répondre en citant

J'adore son accent. Je crain la VF à ce niveau Confused
Revenir en haut de page Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger Masculin
Shanaa

heroes france

Inscrit le: 02 Nov 2006
Messages: 44

Posté le: Dim 05 Nov 2006 17:22 Sujet: Mohinder Suresh
Répondre en citant

En même temps je regarderais jamais la VF de Heroes , quand on a gouté a la VO d'une série on a du mal avec la VF en général Wink
Revenir en haut de page Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Krymsson
Shhhhh...
heroesStaff

Inscrit le: 05 Nov 2006
Messages: 6279

Posté le: Dim 05 Nov 2006 17:28 Sujet: Mohinder Suresh
Répondre en citant

Ca c'est clair, depuis que je regarde toutes les séries en VO, la VF est tombé aux oubliettes.
Revenir en haut de page Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur Blog Feminin
Tryak
Heroes Powa!!
heroes

Inscrit le: 27 Oct 2006
Messages: 301
Localisation: FRANCE - Alsace

Posté le: Dim 05 Nov 2006 18:11 Sujet: Mohinder Suresh
Répondre en citant

Ne nous égarons pas du sujet...


http://img409.imageshack.us/img409/1518/218ji3.gif
Revenir en haut de page Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger CSH Masculin
Elle
Patronne
heroes france

Inscrit le: 23 Oct 2006
Messages: 959
Localisation: Paris

Posté le: Sam 11 Nov 2006 1:03 Sujet: Mohinder Suresh
Répondre en citant

aucune nouvelle de Mohinder dans l'épisode 7. il a indiqué qu'il rentrait chez lui. mais bon, quand même, il pourrait avoir compris, découvert quelque chose. C'est quand même son père qui emis de le plus de théories sur les "heroes" !
Revenir en haut de page Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur CSNP Feminin
Hakim
Eden McCain Fan
heroes

Inscrit le: 23 Nov 2006
Messages: 2438
Localisation: (St Denis)

Posté le: Ven 24 Nov 2006 1:35 Sujet: Mohinder Suresh
Répondre en citant

http://images.zap2it.com/20060724/sendhilramamurthy_nbctca_240.jpg
Revenir en haut de page Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail CPCBE Blog Masculin
Lina

heroes

Inscrit le: 03 Nov 2006
Messages: 338
Localisation: La Rochelle

Posté le: Ven 24 Nov 2006 14:44 Sujet: Mohinder Suresh
Répondre en citant

Il a un sourire de tueur lui! C'est ça son pouvoir! Very Happy
Revenir en haut de page Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Feminin
JoaKim

Inscrit le: 15 Nov 2006
Messages: 259

Posté le: Ven 24 Nov 2006 15:56 Sujet: Mohinder Suresh
Répondre en citant

masterdam a écrit:
J'adore son accent. Je crain la VF à ce niveau Confused


Ca seras comme Sahyd dans lost Sad
Revenir en haut de page Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
The Edge

heroes

Inscrit le: 12 Nov 2006
Messages: 1264
Localisation: Lille
Age: 27

Posté le: Sam 23 Déc 2006 19:53 Sujet: Mohinder Suresh
Répondre en citant

quelqu'un a t-il une photo de MR.Suresh père ?
Revenir en haut de page Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger CSS Masculin
Little Claire
Cute et smart
heroes

Inscrit le: 10 Fév 2007
Messages: 504

Posté le: Jeu 15 Fév 2007 22:34 Sujet: Mohinder Suresh
Répondre en citant

Je ne sais pas exactement quelles seront les conséquences de l'épisode 1#15
Mais ça sent les "big problems" pour lui

Y a pas des kilomètres qu'il facilite la tâche de Sylar, en lui refilant la liste des "Heroes", reléguant presque le problème de l'explosion de Peter au superflu

En plus, il ne devrait pas s'en apercevoir que Sylar n'est pas Zane, vu qu'il connaît les marqueurs moléculaires qui caractérisent les pouvoirs des "Heroes" présents sur la liste (il a été capable d'expliquer l'origine et le fonctionnement de la capacité de Peter), et que Sylar lui a donné l'empreinte génétique de Zane

Pourvu que ça ne signe pas son arrêt de mort Sad


Membre du Comité de Soutien à Peter - Membre du Comité de Soutien à Claire

Rejoignez le camp du bien : Save the cheerleader, Save the world

http://pix.nofrag.com/2/6/1/c8e2bc97d4684667d1d97f89d32ef.jpghttp://i55.photobucket.com/albums/g145/audreypuce/peter-ew-ban.jpg
Revenir en haut de page Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail CSP
Nathan
Nathan is Back
heroesRédacteurs

Inscrit le: 28 Déc 2006
Messages: 13355
Localisation: Permanence électorale

Posté le: Jeu 15 Fév 2007 22:57 Sujet: Mohinder Suresh
Répondre en citant

Citation:
Pourvu que ça ne signe pas son arrêt de mort Crying or Very sad

On s'en remettra !! Very Happy

Quoique ses chemises roses et ses écharpes multicolores risquent de nous manquer !! Cool

Bon, à part ça, il conduit Sylar à tous les héros ! Il est temps qu'il se rende compte de sa méprise ! Mais à part HRG et le Haïtien, je ne crois pas que beaucoup de gens ont vu le visage de Sylar. Mohinder n'a entendu sa voix que sur une cassette. Il ne la reconnaît sans doute pas. Rolling Eyes


http://img255.imageshack.us/img255/2599/bannatecopyal7.jpg

Votez Petrelli !
Membre fondateur du C.S.N.P., Le Comité de Soutien de Nathan Petrelli.
Revenir en haut de page Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur CSNP